Djibouti

Le HCR se félicite des nouvelles lois de Djibouti pour les réfugiés

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Des enfants yéménites dans un centre de transit temporaire à l’orphelinat Al-Rahma à Obock. © HCR / Marie-Claire Sowinetz

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Adrian Edwards – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 12 décembre 2017 au Palais des Nations à Genève.

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, se félicite de l’entrée en vigueur de nouvelles lois sur les réfugiés à Djibouti, qui rationalisent les procédures de détermination du statut de réfugié et leur assurent davantage d’opportunités pour leur intégration socio-économique.

La signature de deux décrets, le jeudi 7 décembre par Ismail Omar Guelleh, Président de Djibouti, marque l’entrée en vigueur de ces nouvelles lois, qui facilitent également l’accès aux services sociaux tels que les services de santé, l’éducation et des opportunités d’emploi.

Ces nouveaux développements faisaient partie des engagements pris par le Président au cours du Sommet des dirigeants de l’année dernière, à la suite de l’adoption de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants, en septembre 2016. Ces changements font aussi partie de l’application du Cadre d’action global pour les réfugiés (CRRF), énoncé dans la Déclaration et qui vise à améliorer l’autonomie des réfugiés et leur inclusion, accompagnée d’un soutien accru pour les communautés d’accueil.

Jusqu’à présent, l’accès des réfugiés aux soins de santé était essentiellement assuré par les organisations internationales non gouvernementales, leurs possibilités d’emploi étaient limitées au secteur informel où ils travaillaient comme domestiques, pêcheurs, employés dans des restaurants ou manœuvres.

Cette évolution fait suite à un accord entre le Gouvernement et le HCR en août cette année, pour assurer une éducation de qualité pour tous les enfants réfugiés, en les incluant dans le système scolaire national.

Cette semaine, Djibouti est également l’hôte d’une conférence régionale sur l’amélioration de l’éducation pour les réfugiés, aligné avec le Cadre d’action global pour les réfugiés (CRRF).

Le pays, qui a une longue tradition d’accueil des réfugiés, héberge actuellement plus de 27 000 d’entre eux, pour la plupart originaires d’Éthiopie, d’Érythrée, de Somalie, et plus récemment du Yémen.

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter:

À Genève, Babar BALOCH, baloch@unhcr.org, +41 79 513 95 49
À Djibouti, Vanessa PANALIGAN, panaliga@unhcr.org, +253 77 23 01 80