Djibouti

La FAO forme les futurs formateurs en surveillance et lutte contre Criquet Pèlerin à Djibouti

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a répondu à l’appel du Ministère de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Élevage et des Ressources Halieutiques (MAEPE-RH) de la République de Djibouti pour faire face à l’invasion de Criquet Pèlerin qui sévit dans la région Corne de l’Afrique depuis novembre 2019.

13 septembre 2020, Djibouti – La FAO, en collaboration avec le MAEPE-RH, organisent un atelier de formation des formateurs du 13 au 17 septembre 2020. L’objectif est de renforcer les capacités des personnes ressources en République de Djibouti pour prévenir et mieux gérer une crise acridienne, et ainsi réduire significativement les effets dévastateurs d’une invasion.

Au total, 27 participants bénéficient directement de cette formation, dont 5 coordonnateurs FAO dans les régions, plusieurs cadres et techniciens du MAEPE-RH issus des 5 régions du pays. Ces formateurs formeront, à leurs tours, les équipes au niveau régional. La FAO a fait appel à l’expertise d’un Consultant International expert dans la lutte antiacridienne pour dispenser ce transfert de compétence.

Au cours de cinq jours d’immersions théoriques et pratiques, les 27 futurs formateurs apprendront avec les connaissances nécessaires dans la lutte antiacridienne (comment reconnaitre le criquet pèlerin ?
Comment vivent-ils ? Comment commencent les invasions ? …) mais également en se familiarisant avec les outils de luttes qu’eux et leurs équipes sur le terrain seront amenés à utiliser pour maitriser les invasions (pesticides, techniques de pulvérisation, …). Ils aborderont également comment atténuer les risques liés à l’utilisation des pesticides, sur la santé et l’environnement.

Pour rappel, des milliards de Criquet pèlerin se sont propagés à travers l’Afrique de l’Est depuis le mois de novembre 2019 et ont ravagé les cultures agricoles et les pâturages mettant à mal la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans des pays déjà vulnérables, comme la Somalie, l’Ethiopie et Djibouti. Les pertes agropastorales à Djibouti, suite à cette invasion, ont été estimées à 6,5 Millions USD, et les besoins de relèvement des six régions affectées (Arta, Dikhil, Ali-Sabieh, Tadjourah, Obock et la périphérie de la ville de Djibouti) à 8 Millions USD. Il pourrait s’agir de la plus grave invasion de Criquet pèlerin observée depuis plus de 25 ans, selon les experts.

La formation entre dans le cadre du Plan d’action National de lutte contre le criquet pèlerin validé précédemment le 27 Aout 2020. La FAO réitère ainsi sa volonté à appuyer le MAEPE-RH dans la mise en place d’un Système de Veille en Lutte Antiacridienne en République de Djibouti en intégrant les dispositifs de surveillance, des opérations de contrôle, de gestion des pesticides et des ressources humaines.

Cette formation a été réalisée avec l’appui des partenaires tels que la Banque Mondiale, la République Fédérale d’Allemagne, EuropeAid (Union Européenne), la Mastercard Foundation, le Royaume des PaysBas et la Bill & Melinda Gates Foundation. À propos de la FAO L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) est l’agence spécialisée des Nations Unies qui mène les efforts internationaux vers l’élimination de la faim. L’objectif est d’atteindre la sécurité alimentaire pour tous et d’assurer un accès régulier et suffisant à une nourriture de bonne qualité permettant à tous, de mener une vie saine et active.

La lutte contre le Criquet pèlerin, ainsi que le suivi et les prévisions dans ce domaine, sont au cœur du mandat de la FAO. Le Service d'information sur le criquet pèlerin de la FAO est en place depuis près de 50 ans. Grâce à une présence bien établie sur le terrain, à sa capacité à mettre en relation les autorités des différents pays et à son expertise en matière de gestion antiacridienne, la FAO est un acteur important de l'action menée contre les recrudescences comme celles qui touchent actuellement l'Afrique de l'Est et certaines régions d'Asie.

Pour en savoir plus : http://www.fao.org/locusts/fr/

Contact presse :

Idriss Ali Houmed Chargé de Communication Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) DJIBOUTI Lotissement du Héron, Immeuble Moussa Bouraleh, Lot No.16. BP : 2588 Mob./WhatsApp : +253 77 85 27 87 Tel. : +253 21 353 298

Sitraka ANDRINIVO Spécialiste en Communication Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) DJIBOUTI Lotissement du Héron, Immeuble Moussa Bouraleh, Lot No.16. BP : 2588 Mob./WhatsApp : +253 77 55 85 32