Djibouti – Gueliléh, Badaf, Fonteherou et Orobor: Point de suivi des flux de populations, tableau de bord 4, période 1 – 31 Décembre 2017

Infographic
from International Organization for Migration
Published on 31 Dec 2017 View Original

L'OIM travaille en collaboration avec le Gouvernement afin de mieux appréhender les dynamiques migratoires à Djibouti et comprendre le profil des migrants qui transitent dans le pays. Le suivi des flux de population est une activité qui consiste à collecter des données dans les localités où transitent les migrants.

Cette activité a débuté en Mai 2017 dans 6 localités (Loyada, Gueliléh, Galafi, Tadjourah-ville, Orobor et Obock-ville) situées dans les régions d’Arta, Ali-Sabieh, Dikhil, Tadjourah et Obock.
Des enquêteurs ont été déployés dans ces localités où ils collectent des données via l‘application mobile Kobo. Les données présentées dans ce rapport mensuel donnent un aperçu des mouvements de populations observés entre le 1 et 31 Décembre 2017. Les données n’ont pu être exploitées pour Loyada et Galafi principalement pour deux raisons: faible individus observés (inférieur à 10) et informations incomplètes.

METHODOLOGIE

L'identification des localités où ont été déployés les enquêteurs a été réalisée en collaboration avec les autorités et partenaires humanitaires. Les enquêteurs sont déployés aux postes frontaliers de Galafi, Guelilléh et Loyada ainsi que dans les localités (ou quartier) de Tadjourah-ville (Badaf) , Orobor et Obock-ville (Fanteherou). Les données sont collectées au travers d'entretiens avec des migrants ou des informateurs clés puis transférer vers la base de données de l'OIM. Au total, 10 enquêteurs suivent quotidiennement les flux des populations au niveau de ces différents points.

LIMITES

La couverture spatiale et temporelle des enquêtes menées est partielle et ne permet pas de prendre en compte tous les mouvements migratoires traversant le pays. Les données présentées dans ce rapport illustrent avant tout des tendances migratoires. Par ailleurs, les données sur les vulnérabilités sont basées sur les observations directes des enquêteurs et ne doivent être comprises qu'a titre indicatif.

International Organization for Migration:
Copyright © IOM. All rights reserved.