Djibouti

Accélérer les efforts pour la réalisation des droits de l’enfant à Djibouti

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

DJIBOUTI, le 6 décembre 2017 – Approuvé par le Conseil d’Administration de l’UNICEF au mois de septembre dernier, le nouveau programme de coopération entre le Gouvernement de Djibouti et l’UNICEF couvrant la période 2018-2022 a été officiellement présenté ce jour auprès des différents intervenants et partenaires au niveau national. Fruit d’un travail de collaboration entre le Gouvernement et l’UNICEF, ce nouveau programme attache une attention particulière aux enfants et aux communautés les plus désavantagés et les plus vulnérables.

"D’importants progrès ont été réalisés au cours des dernières années à Djibouti. La mortalité des enfants de moins de cinq ans a été réduite de moitié au cours de la dernière décennie. Djibouti est l’un des rares pays ayant atteint l’objectif du millénaire sur l’accès à l’eau potable. Certes, un certain nombre de défis restent, mais ce programme nous permettra d’accélérer les efforts pour les adresser" a déclaré Mohamed Ali Hassan, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale à cette occasion.

Le nouveau programme a pour vision de réaliser les droits des enfants à la survie, au développement et à la protection grâce à l’accès à des services sociaux de qualité et à l’adoption de comportements sains et protecteurs. Il s’articulera autour de (i) la survie et du développement de l’enfant, (ii) de l’éducation et du développement des adolescents et (iii) de la protection de l’enfant et de l’inclusion sociale.

"L’UNICEF s’engage à renforcer son appui à Djibouti, sur la base des priorités définies par le Gouvernement et tenant compte du cadre de programmation du Système des Nations Unies récemment approuvé par le Gouvernement" a pour sa part déclaré Djanabou Mahondé, Représentante de l’UNICEF à Djibouti.

Il s’agira essentiellement d’offrir un paquet d’interventions à haut impact sur la survie et le développement de l’enfant, avec un focus sur les 1.000 premiers jours de la vie de l’enfant ; d’élargir les opportunités d’apprentissage formel et non formel pour les enfants et les adolescents et enfin de s’assurer que les enfants vulnérables et les adolescents ont accès à des services intégrés de protection de l’enfance et de protection sociale. Ces interventions intègreront des composantes liées au développement de la petite enfance, à la programmation sur les adolescents et au changement social et de comportement.

"L’UNICEF continuera en amont à concentrer ses efforts pour appuyer le Gouvernement à créer un environnement politique national et législatif favorisant les droits des enfants, et en aval à prioriser les zones géographiques où les populations les plus vulnérables et désavantagées sont moins bien desservies par les services sociaux essentiels" a poursuivi Mahondé.

Le flux actuel de migrants et de réfugiés en raison des événements qui se produisent dans la région ainsi que l’impact du changement climatique – avec une sécheresse qui sévit dans le pays depuis une décennie - seront également adressés de manière spécifique dans ce programme.

Le nouveau programme couvre une période de cinq ans (2018-2022) et environ $25 millions de dollars américains sont requis pour sa mise en œuvre. "L’UNICEF appelle à la solidarité de tous pour l’aider à mobiliser ces ressources afin de s’assurer qu’aucun enfant ne soit laissé de côté à Djibouti" a conclu Mahondé.

A propos de l’UNICEF L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son travail en faveur des enfants, veuillez consulter le site www.unicef.org/fr.