DR Congo + 1 more

Walikale: les FARDC promettent de «nettoyer» les FDLR et Maï-Maï Cheka dans la zone minière d’Omate

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les Forces armées de la RDC envisagent de rétablir l’ordre dans le site minier d’Omate, situé à plus ou moins 70 Km du chef-lieu du territoire de Walikale, au Nord-Kivu, où la situation reste confuse depuis les affrontements, vendredi 13 janvier, entre les FDLR et les Maï-Maï Cheka.

Joint au téléphone, ce mercredi 18 janvier, par Radio Okapi, le porte-parole de l’opération Amani léo, le colonel Sylvain Ekenge, a indiqué que des actions des forces loyalistes sont envisagées pour rétablir de l’ordre dans ce site minier:

«Face à la situation actuelle, il y a des affrontements entre les FDLR et les Maï-Maï Cheka, il y a des actions qui sont envisagées dans le secteur et on a pris toutes les dispositions pour que le secteur soit nettoyé des FDLR et des Maï-Maï Cheka. Et, on va ramener le calme dans le secteur de Omate pour permettre aux opérateurs économiques de Omate et Bisiye de vaquer librement à leurs occupations.»

Il a, par ailleurs, indiqué que les FARDC ne vont pas se substituer à la police des mines.

«C’est à la police des mines de prendre les dispositions qui s’imposent pour s’installer dans le carré minier et faire le travail qui lui incombe, notre travail c’est de sécuriser la région», a affirmé le colonel Ekenge.

Selon la société civile locale, plusieurs maisons ont été incendiées lors de ces affrontements et les populations ont fui vers d’autres villages, tel que Mubi.

La même source a affirmé qu’un autre combattant Maï-Maï blessé est arrivé mardi à l’hôpital de Walikale.

Du 31 décembre 2011 au 4 janvier 2012, les rebelles hutu rwandais des FDLR avaient tué quarante cinq personnes à Walikale, selon des ONG locales de défense des droits de l’homme.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi