DR Congo + 1 more

Évaluation rapide des marchés de Bukavu - Province du Sud Kivu, République Démocratique du Congo (4-11 mars 2021)

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

CONTEXTE ET MÉTHODOLOGIE

En réponse à la pandémie mondiale de COVID-19 et pour informer les programmes humanitaires d’aide sous forme de transferts monétaires, REACH en collaboration avec le Cluster Sécurité alimentaire et le Cash Working Group (CWG) ont mené une seconde évaluation rapide de fonctionnalité des marchés dans plusieurs villes frontalières clés de l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Les premiers cas de COVID-19 ont été signalés en RDC le 10 mars 2020 et l’état d’urgence national a été déclaré le 24 mars 2020, incluant la fermeture des frontières nationales. L’état d’urgence a été levé le 22 juillet 2020, permettant aux commerces de rouvrir sur le territoire. En août 2020, le commerce a repris avec plusieurs pays avec certaines restrictions, telles que la nécessité d’avoir un test COVID-19 négatif. Les évaluations ont été réalisées dans les quatre villes de Beni, Bukavu, Goma et Uvira entre le 4 et le 12 mars 2021.

Ces villes ont été sélectionnées en avril 2020 lors de la première phase d’évaluation rapide des marchés car elles représentent d’importantes plaques tournantes du commerce provincial et transfrontalier, approvisionnant d’autres régions de la RDC. Pour la ville de Bukavu, la collecte de données a été conduite entre les 4 et 11 mars 2021, à travers 40 enquêtes structurées auprès de commerçants de produits alimentaires et non-alimentaires. Lors de l’évaluation rapide des marchés conduite en avril 2020, les entretiens avec les commerçants avaient été réalisés à distance par le biais d’appels téléphoniques, en raison du COVID-19. Pour cette collecte, en raison des risques associés aux méthodes de collecte de données en face à face dus au COVID-19, les commerçants ont été contactés par téléphone, puis une collecte en face-à-face a été organisée afin de la compléter.

Les commerçants ont été échantillonnés délibérément en fonction du type de produits qu’ils vendent, de la structure du marché dans lequel ils opèrent ainsi que de leur statut - formel s’ils sont enregistrés auprès des autorités sinon informel. Les résultats ne doivent être considérés qu’à titre indicatif, tels que rapportés par les commerçants du marché, et ne sont pas statistiquement généralisables. De plus amples informations sur la méthodologie de l’évaluation sont disponibles dans les termes de référence.