DR Congo

Vaccination de 3 millions d’enfants contre la rougeole dans les provinces de Bandundu, Bas-Congo et Nord-Kivu

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published

Kinshasa, le 24/01/2012

Afin d’accélérer le contrôle de la rougeole sur son territoire, la République Démocratique du Congo cherche à vacciner plus de 3 millions d’enfants de 6 à 59 mois au cours d’une campagne de riposte et de suivi, qui se déroulera du 24 au 28 janvier 2012 dans trois provinces: le Bandundu, le Bas-Congo et le Nord-Kivu. La campagne de vaccination sera réalisée à travers des postes fixes dans les aires de santé, avec l’appui technique et financier de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), ainsi que d’autres partenaires. Elle intervient un mois après celle organisée en décembre 2011 dans la Ville-Province de Kinshasa, en vue d’endiguer l’épidémie de rougeole qui touche désormais tout le pays.

L’action sanitaire de riposte et de suivi en cours marque le point de départ d’une vaste intervention dans les provinces susmentionnées contre cette maladie virale, contagieuse et dangereuse pour les enfants. En attirant l’attention sur la nécessité de mobiliser tous les parents pour la vaccination, le Ministre de la Santé Publique a souligné à plusieurs reprises que « vacciner c’est protéger, vacciner c’est aimer ! »

«Le contrôle accéléré de la rougeole nécessite un vaste partenariat ainsi qu’un engagement de la communauté et de l’ensemble des acteurs impliqués. Il exige aussi, pour être efficace, des actions soutenues et coordonnées», a indiqué le Dr Léodégal Bazira, Représentant de l’OMS en RDC.

La rougeole, qui sévit à la fois de manière endémique et épidémique en RDC, affecte principalement les enfants de moins de cinq ans et représente chez ceux-ci une cause importante de morbidité et de mortalité. Selon les sources sanitaires nationales, 131.650 cas de rougeole ont été notifiés en 2011, entraînant les décès de 1.609 enfants (taux de létalité : 1,2%).

Ladite épidémie, comme l’a précisé Mme Barbara Bentein, Représentante de l’UNICEF en RDC, « est une préoccupation majeure pour les familles, les communautés et les services de santé. En soutien au Gouvernement, nous ferons notre maximum pour protéger les enfants de cette maladie mortelle».

A travers le Programme Elargi de Vaccination (PEV), de nombreux autres partenaires accompagnent régulièrement les efforts du Gouvernement congolais dans le contrôle de la rougeole et d’autres maladies évitables par la vaccination. Pour la campagne de janvier 2012, l’OMS a fourni US$ 2,6 millions pour les coûts opérationnels tandis que l’UNICEF a contribué à hauteur de US$ 2,3 millions afin d’assurer notamment l’achat des vaccins ainsi que le financement des activités de communication.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Dr Audry Mulumba Wa Kamba: +243 998363739; courriel: audrymwk@yahoo.fr Cornelia Walther: +243 81 884 6746; courriel: cwalther@unicef.org Eugène Kabambi: +243 81 715 1697; courriel: kabambie@cd.afro.who.int