DR Congo

Vaccination contre la rougeole en RD Congo: une joie pour plus de 108 000 enfants

Source
Posted
Originally published
David Sauter (Desk Officer)
Du 23 au 30 janvier 2003 sans interruption, une campagne de vaccination contre la rougeole pour les enfants de 6 mois à 15 ans s'est déroulée à Bunia, au nord-est de la RD Congo. Plus de 108 000 enfants ont été vaccinés dans 233 sites, lors d'une opération qui a mobilisé environ 900 personnes : médecins, infirmiers, mobilisateurs, chauffeurs, logisticiens... Malgré l'instabilité de la région et l'insécurité dans la ville de Bunia, cette opération d'une ampleur sans précédent, du nom de « vaccination pour la vie », s'est achevée sans difficulté majeure, à la grande satisfaction des organisateurs.

Léonard Badibanga, représentant de l'OMS à Bunia, nous confiait ravi il y a quelques jours : « Nous avons dépassé notre objectif d'atteindre 100 000 enfants. L'engagement de l'équipe Medair a été essentiel à la réussite de cette campagne, fruit du partenariat réussi entre l'OMS, l'UNICEF et Medair. ».

Les 300 cas de rougeole répertoriés en janvier qui ont causé le décès de 16 enfants, ont convaincu les plus sceptiques de l'urgence de la campagne. Ainsi, fin décembre, la mise en place de la gratuité des soins contre la rougeole, la formation des infirmiers et l'approvisionnement en kits de traitement par l'équipe médicale de Medair ont contribué à limiter au maximum les pertes en vies humaines. Sans cette campagne, les conséquences auraient pu être désastreuses.

Une action d'une telle envergure a nécessité la mobilisation du personnel de santé, des familles et des enfants des écoles. Le personnel local de Medair a été très encouragé par le résultat positif de 107% de couverture et souhaite recommencer.

Vu le succès de cette opération et compte tenu de l'ouverture de certaines régions autour de Bunia aux ONG humanitaires, la vaccination de 20 000 enfants supplémentaires est prévue au cours du mois de février, si la sécurité le permet. Le nombre de personnes déplacées et vulnérables à l'extérieur de Bunia étant élevé, cette action à impact immédiat doit être réalisée sur des sites accessibles et où des cas de rougeole sont signalés. C'est désormais le prochain objectif de l'équipe Medair.