DR Congo

Un projet de Caritas Congo à Wamba dans la Province Orientale : Des familles démunies et vulnérables de Bafwasende, Lingondo et Legu renforcées en capacités techniques, organisationnelles et socio-économiques

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Kinshasa, le 27 décembre 2011 (caritasdev.cd) : Des familles démunies et vulnérables des paroisses de Bafwasende, Lingondo et Legu sont en train d’être renforcées en capacités techniques, organisationnelles et socio-économiques. Ce renforcement des capacités est mené dans le cadre d’un projet de Caritas Congo dans le Diocèse de Wamba, dans la Province Orientale, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, rapporte caritasdev.cd

Le projet mené à Wamba dans la Province Orientale est intitulé « Renforcement des capacités techniques, organisationnelles et socio-économiques des familles démunies et vulnérables des paroisses de Bafwasende, Lingondo et Legu du Diocèse de Wamba ». Il est d’une durée de 12 mois, allant de mai 2011 à mai 2012. Sa population cible comprend 750 familles vulnérables démunies desdites paroisses, en raison de 250 par paroisse.

  • Métayage des semences, fonctionnement des organisations de base et suivi des activités champêtres sur terrain

Le projet, qui est en fait un appui dans le sens d’améliorer les moyens d’existence de ces familles vulnérables et démunies, est en cours d’exécution, sous la houlette du Bureau Diocésain de Développement du Diocèse de Wamba, en partenariat avec la Caritas Congo. Au niveau de celle-ci travaille un chargé de projet, Patrick Mwaku, s’occupant de l’accompagnement technique de l’équipe de gestion du projet. Cette équipe est dirigée par monsieur l’Abbé André Asumani, aidé par l’Abbé Jérôme Day comme assistant et qui est aussi Secrétaire- comptable. L’équipe, outre le Coordonnateur et le Secrétaire comptable, est composée d’un chargé de projet, d’un animateur et de six moniteurs agricoles. Les activités en cours sont l’organisation du métayage des semences, l’accompagnement en vue du fonctionnement des organisations de base et le suivi des activités champêtres sur terrain comme la récolte, les semailles…

  • Equipe de gestion du projet dynamique et dévouée

Au cours d’un entretien avec caritasdev.cd le mercredi 22 décembre 2011 à Kinshasa, M. Patrick Mwaku a expliqué que le mauvais état de route (tronçon Isiro-Wamba), une sous-estimation des bénéficiaires par l’équipe de gestion et la lenteur dans l’appropriation du projet dont ont fait montre les membres de cette équipe sont des facteurs qui ont failli causer de réelles difficultés au projet. Il a reconnu que l’équipe de gestion s’est par la suite montrée dynamique et dévouée.

  • Sécurité alimentaire et vulnérabilité nutritionnelle des populations des trois paroisses

« Avakubi », la revue de la Caritas Développement Wamba, est un outil de vulgarisation et en même temps de visibilité des réalisations dudit projet et de la Caritas locale. Le projet de « Renforcement des capacités techniques, organisationnelles et socio-économiques des familles démunies et vulnérables des paroisses de Bafwasende, Lingondo et Legu du Diocèse de Wamba » poursuit un objectif spécifique clair. Ce dernier vise les capacités techniques, organisationnelles et socio-économiques de 750 familles des trois paroisses qui doivent être améliorées. Il s’agit aussi de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction de la vulnérabilité nutritionnelle des populations des trois paroisses. Les résultats attendus de ce projet sont aussi clairs et sont formulés de la manière suivante. Chacune des 750 familles des trois paroisses produit au moins 200 kg de culture par trimestre. Les connaissances pratiques en techniques culturales des 750 familles des trois paroisses sont améliorées. Les familles vulnérables de ces paroisses sont regroupées au sein des trois organisations de base bien structurées.

« Mon souhait, a affirmé M. Patrick Mwaku, est que nous puissions atteindre cet objectif spécifique et ces résultats, et amener l’équipe de gestion à pouvoir mobiliser dans les jours à venir des fonds pour le bon fonctionnement du Bureau Diocésain de Développement de Wamba. Monsieur Patrick Mwaku a émis le vœu qu’à la fin du projet ledit Bureau renforce ses capacités managériales, de gestion et d’auto- évaluation ». « Nous voulons, a ajouté le Chargé de projet de Caritas Congo, amener l’équipe de gestion dudit projet à revoir ses approches d’accompagnement des communautés de base ».

La Conférence Episcopale Italienne est le bailleur des fonds du projet de « Renforcement des capacités techniques, organisationnelles et socio-économiques des familles démunies et vulnérables des paroisses de Bafwasende, Lingondo et Legu du Diocèse de Wamba ». La première mission sur terrain par le Chargé de ce projet a eu lieu en mai 2011. L’objet de celle-ci a été le lancement du projet, le réajustement du budget avec l’équipe de gestion et la planification des trois premiers mois. Au cours de la deuxième mission en août 2011, l’évaluation à mi-parcours des activités prévues au premier trimestre a été menée. Les prévisions ont été respectées à 75 %, suivant les conclusions de ces deux missions.[325/2011]

JOSEPH KIALA