DR Congo

Trois employés de NRC libérés à la suite d’un incident de sécurité

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
© Tom Peyre-Costa/NRC

NRC est extrêmement soulagé que trois de nos membres du personnel aient été libérés en toute sécurité après avoir été retenus captifs pendant plusieurs heures à la suite d’un incident sur un convoi humanitaire dans l’est de la RDC le lundi (1 mars).

«Nous sommes extrêmement soulagés que les membres de notre personnel aient été libérés en toute sécurité. Néanmoins, ils ont subi une énorme épreuve et notre priorité est maintenant de nous assurer que nos collègues reçoivent des soins et un soutien adéquats et se rétablissent pleinement», a déclaré la Directrice nationale du Conseil norvégien pour les réfugiés, Maureen Philippon. Un convoi de trois voitures retournaient au sous-bureau de NRC à Baraka, dans la province du Sud-Kivu, lundi matin, lorsque des individus armés ont arrêté le véhicule du milieu et détenu les trois membres du personnel.

Vers 15h50 lundi, NRC a reçu la confirmation que les trois membres du personnel avaient été libérés grâce à l’intervention des forces armées de la RDC (FARDC). « Nous tenons à remercier toutes les personnes impliquées dans la libération de nos collègues et nous sommes reconnaissants des marques de soutien exprimées par les groupes de la société civile », a déclaré Maureen Philippon.

NRC est profondément préoccupé par les récentes attaques contre les humanitaires en RDC, où l’aide humanitaire est essentielle pour des millions de personnes. « La sécurité est un problème majeur dans de nombreuses régions de l’est de la RDC qui a des conséquences dramatiques la vie des populations locales. Nous tenons à rappeler à tous les acteurs armés leur responsabilité de protéger les civils et de veiller à ce que les humanitaires puissent continuer à accéder en toute sécurité aux personnes dans le besoin et à fournir de l’aide », a déclaré M. Philippon.