DR Congo

Suivi de la situation humanitaire, République démocratique du Congo (RDC) - Fiche d'information Crise du Rutshuru, Province du Nord-Kivu - mai 2022

Attachments

Résultats clés

Au cours du mois de mai, les affrontements opposant les Forces Armées de la RDC (FARDC) aux présumés membres du groupe armé 'Mouvement du 23 mars' (M23) ont conduit à de nombreux déplacements de population dans les zones de santé (ZS) de Rutshuru, Rwanguba et de Nyiragongo1 . Selon les IC, 65% (45) des localités évaluées ont vu arriver un nombre important de personnes déplacées internes (PDI), au cours du mois de mai2 . Le groupement d'origine des PDI le plus cité était Jomba, groupement où les affrontements se sont intensifiés au cours de la période évaluée3 . Les retours, pour la plupart permanents, étaient également notables en mai. En effet, un mouvement de retour important a été rapporté par les IC dans 50% (35) des localités évaluées. Ces déplacements semblent favoriser l'insécurité alimentaire puisque l'arrivée de PDI ou de personnes retournées a été rapportée comme ayant eu un large impact négatif sur la situation de la faim de 61% (34/56) des localités où la présence d'un de ces deux groupes était rapportée. Cette situation est empirée par l'impact négatif du conflit qui a perturbé certaines des principales activités de subsistances dans la vaste majorité (89%, 62) des localités évaluées. L'accès à certains services de base est restreint par l'insécurité tandis que les déplacements contribuent à l'augmentation de la pression sur les infrastructures de base accessibles. A titre d'exemple, la fermeture ou l'inaccessibilité de l'école primaire pour des raisons de sécurité ont été indiquées dans 49% (34) des localités évaluées.

Contexte de l'évaluation

Depuis le mois de mars 2022, les ZS de Rutshuru et de Rwanguba sont marquées par l'intensification des affrontements entre les FARDC et les présumés membres du groupe armé M231 . Ces affrontements ont donné lieu à d'importants mouvements de population (y compris de retour) en particulier au sein de ces deux ZS du territoire de Rutshuru, vers la ZS de Nyiragongo et en Ouganda. Fin mai, les alertes lancées sur la plateforme EHtools du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) faisaient état de 68 560 personnes déplacées consécutifs aux affrontements depuis la fin du mois de mars4 . Cette fiche d'évaluation regroupe des données collectées à distance auprès d'informateur.ice.s clés (IC) des ZS de Rwanguba, Rutshuru et de Nyiragongo consulté.e.s du 1er juin au 9 juin 2022 et porte sur la situation et les besoins multisectoriels au mois de mai des populations des localités évaluées de ces 3 ZS.

Méthodologie

La méthodologie de collecte de données de REACH pour ce projet est celle dite “Zone de Connaissance”. Elle a pour objectif de collecter, d’analyser et de partager des informations actualisées concernant les besoins humanitaires dans l’ensemble de ces provinces, y compris dans les zones difficilement accessibles. Les informations collectées sont des perceptions sur les besoins humanitaires multisectoriels, l’accessibilité des services de base et les dynamiques de déplacement. Les données ont été collectées au niveau des localités à travers des entretiens avec des IC par téléphone. Les IC ont été sélectionnés en fonction de leur connaissance récente (moins d’un mois) et détaillée des localités situées dans la zone d'étude. Lorsque plusieurs IC ont été interrogé.e.s à propos d’une même localité, ces données ont été agrégées à l’échelle de la localité avant de mener l’analyse. Les résultats sont agrégés au niveau de la ZS et de la zone évaluée5 . Les résultats au niveau de la zone évaluée se basent sur 163 enquêtes auprès d’IC dans 69 localités réparties dans les 3 ZS6 . 23 localités ont été évaluées par ZS. Ces trois ZS ont été évaluées avec une couverture d'au moins 10% des localités par ZS, (dont 6% avec 2 IC ou plus consulté.e.s au niveau de la localité)7 . Sauf indication contraire, les résultats présentés dans cette fiche d'information portent sur le mois de mai. Les résultats présentés ici doivent être considérés comme indicatifs seulement.