DR Congo

Sud-Kivu: les FARDC tuent 3 rebelles burundais du FNL à Muhungu

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Trois rebelles burundais du Front national pour la libération (FNL) ont été tués à l’issue des combats qui les opposent, depuis mercredi 23 avril, aux Forces armées de la RDC (FARDC) sur les collines de Katonyera, dans le groupement de Muhungu, à plus de 100 km au Sud de Bukavu (Sud-Kivu). Le commandant militaire du 111è régiment des FARDC basé à Kabunambo, le colonel Innocent Habarugira, a confirmé le bilan de ces affrontements.

Selon le chef de ce groupement, Bukashi Rubanga, des crépitements des balles d’armes légères et lourdes sont entendus dans cette entité, depuis mercredi matin. La même source affirme que les militaires progressent désormais vers d’autres positions du FNL dans les collines de Kaholwa.

Toutes ces informations sont confirmées par le représentant des jeunes de la cité de Kagando à Kiliba.

Des sources dans la région affirment que les attaques de l’armée viennent mettre un terme aux pillages des rebelles burundais qui emportaient les récoltes entières des paysans locaux dans le groupement de Muhungu.

Ces paysans se plaignaient de connaître la famine à cause des agissements de ces rebelles qui pillaient des quantités importantes de manioc, patates douces et autres produits de leurs champs.

Il y a un mois, les militaires congolais avaient abattu quatre rebelles FNL et capturé un autre lors des patrouilles menées dans la localité surplombant Kiliba, dans le groupement de Muhungu.

En décembre 2013, la RDC et le Burundi s’étaient à nouveau engagé à neutraliser les forces négatives dont les rebelles du FNL qui insécurisent certaines localités congolaises.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi