Sud-Kivu: les FARDC attaquent un bistrot et emportent 4 500 $ à Bibombe

Report
from Radio Okapi
Published on 31 Jan 2012 View Original

Un groupe de huit militaires du 109e régiment des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont attaqué un bistrot dans la nuit de lundi 30 à mardi 31 janvier à Bibombe dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu. Selon la police de Kamituga, cité minière située à une dizaine de kilomètres de Bibombe, ils ont emporté 4 500 dollars américains, 390 000 Francs congolais (423 dollars américains) et 25 tola d’or [une mesure utilisée par les trafiquants artisanaux d’or].

La même source affirme que ces militaires FARDC portaient des cagoules contrairement aux habitudes des rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) qui opèrent à visage découvert.

Selon elle, cette information vient mettre fin à la rumeur qui a circulé ce mardi dans la matinée à Bibombe attribuant cette attaque aux FDLR.

Des sources de la police de Kamituga indiquent que le commandant adjoint du 109e régiment, le lieutenant colonel Chiviri, a arrêté ces militaires qui seraient en détention dans une prison de la place.

Le propriétaire du bistrot réclame la restitution de ses biens si les assaillants détenus étaient responsables de cette attaque.

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi