DR Congo

Sud-Kivu : La MONUSCO dote la province d’un canot rapide, d’un camion anti-incendie et de véhicules tout terrain

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

ALAIN LIKOTA

Un canot rapide pour la surveillance lacustre et portuaire, un camion anti-incendie et deux véhicules tout terrain, c’est le lot de matériels que la MONUSCO a remis à la province du Sud-Kivu le jeudi 1er octobre 2020. Le Gouverneur Théo Ngwabidje a réceptionné ces matériels à Bukavu des mains de David Gressly, Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC.

Ces matériels dont le coût avoisine 2.500.000 USD font partie de trois Projets à Impact Rapide (QIPs) de la MONUSCO, en appui aux institutions congolaises. Leur affectation concerne notamment l’Unité Lacustre de la Police Nationale Congolaise (PNC) pour ce qui est du canot rapide, la Mairie de Bukavu pour le camion anti-incendie, et le ministère provincial de l’intérieur qui vient d’être doté de deux jeeps.

Il est attendu que la mobilité de l’Unité Lacustre de la PNC permette de mitiger la récurrence des menaces contre les civils sur le Lac Kivu, de même, qu’elle renforce la lutte contre différents types de trafics illicites sur ce lac. Selon la MONUSCO, un second canot rapide du même type sera remis à la PNC dans un proche avenir.

Le camion anti-incendie va fortement contribuer à la lutte contre les fréquents incendies dans les trois communes de la ville de Bukavu, jusque-là assurée par un seul camion à faible capacité. Durant les deux dernières années, une centaine de personnes ont trouvé la mort par suite d’incendies, et des milliers d’habitations sont parties en fumée.

Les véhicules tout terrain remis au Ministère provincial de l’intérieur visent à faciliter les activités d’itinérance dans le cadre de la lutte contre l’insécurité.

Pour David Gresssly, « tous ces projets [à Impact Rapide] doivent contribuer au renforcement de la sécurité des populations, au renforcement de la cohésion sociale et de la résilience communautaire, sans oublier la gouvernance locale. »

En recevant ces matériels roulants et navigants, le gouverneur Théo Ngwabidje a exprimé sa gratitude pour ce geste de la MONUSCO qui continue d’appuyer son gouvernement afin « de faire face aux incendies récurrents dans la ville de Bukavu, d’endiguer la fraude sur le Lac, de bien promouvoir la protection des civils et, enfin, de maintenir la paix dans la province du Sud-Kivu ». Et d’ajouter, « ce partenariat stratégique, tissé depuis de longues années avec la MONUSCO, donne des résultats dans la province du Sud-Kivu ».

La population de Bukavu peut donc espérer des réponses plus rapides et efficaces aux alertes dans ces domaines précis.