DR Congo

Sud-kivu et Maniema : L’aide humanitaire d’urgence pour les déplacés

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Au début des années 2003, ACTED intervient pour la première fois en République démocratique du Congo. Les actions d'aide humanitaire d'urgence se concentrent plus précisément à l’Est du pays, au Sud Kivu et au Maniema, suite à la deuxième guerre du Congo qui a entraîné une situation humanitaire très complexe.

Depuis 2019, la situation sécuritaire s’est aggravée. La recrudescence des conflits interethniques et les groupes armés continuent d’affecter la population civile, entraînant le déplacement forcé de 1 263 000 personnes selon pour le Sud Kivu et le Maniema. À cela s’ajoute la destruction ou l’inexistence des infrastructures dans certaines localités, le traumatisme des populations récemment retournées et la précarité existante malgré le processus de paix.

Apporter une aide humanitaire ciblée aux plus vulnérables et aux déplacés

Pour répondre efficacement aux besoins variés de la population, ACTED réalise des actions à plusieurs secteurs pour fournir une aide alimentaire, financière et pour fournir une protection.

A Maniema et au Sud-Kivu, l’aide humanitaire a permis de répondre à ces besoins en distribuant des aliments de première nécessité tout en menant des interventions pour garantir l’accès à des logements sûrs. L’aide apportée par ACTED a aussi permis de réaliser des transferts d’argent pour que les populations puissent fournir à leurs propres besoins de manière plus autonome.

ACTED est également impliqué dans le secteur de gestion et coordination des sites de déplacement pour améliorer les conditions de vie des personnes déplacées. Dans la region, différents axes ont bénéficié de cet appui, notamment sur Lusenda-Lweba-Kalundja, Fizi et Nundu, avec plus de 300.000 personnes atteintes.

A travers plusieurs projets soutenus par l’USAID, l’Union Européenne, Foreign commonwealth & Development office et le Fond Humanitaire en République Démocratique du Congo, ACTED continue d’intervenir dans ces zones de crise pour aider les personnes dans le besoin, bien que les difficultés logistiques, opérationnelles et sécuritaires se font toujours sentir.