DR Congo

Sud-Kivu : des maisons endommagées suite au tremblement des terres à Walungu

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Bukavu, le 07 décembre 2017 (caritasdev.cd) : une série de tremblement de terre a secoué la province du Sud-Kivu au courant de la semaine du 20 au 25 Novembre 2017. L’épicentre serait situé dans le territoire de Walungu. Cependant jusqu’à la rédaction de cette alerte, il n’y a pas encore eu de précision sur la magnitude.

En date du 30 Novembre 2017, aux environs de minuit et quarante-trois minutes, les premiers tremblements ont été ressentis dans la province. Le samedi 02 décembre, il y a eu réplique aux environs de 19h°° . Le lendemain matin, soit le dimanche 03 décembre 2017, il a été constaté des répliques, mais mineures.

Cependant, dans la nuit du lundi 4 au Mardi 5 décembre 2017, aux environs de 2h30’ il s’est ressenti un tremblement avec une forte intensité. C’est ce dernier qui aurait beaucoup plus accentué les dégâts et aurait mis la population dans une crainte énorme.

Par ailleurs, les groupements les plus touchés sont : Burhale, Irongo et Walungu. Dans ces zones, il faut signaler que la plupart d’habitations dans le territoire de Walungu sont construites en planche et en terre et/ou en chaume.

La plupart des maisons ayant connu des fissures et/ou détruites, sont globalement celles des religieux (presbytères, couvents des sœurs, etc), mais aussi quelques écoles et trop peu d’habitation au sein de la communauté. Les élèves sont entassés dans des salles des classes n’ayant pas été trop touchées. Il se pose dès lors un problème de promiscuité, mais aussi d’exposition aux intempéries. Ce qui ne favorise pas un meilleur apprentissage.

La Caritas-Développement Bukavu plaide alors pour la réhabilitation des infrastructures détruites et/ou endommagé par ces catastrophes (en dure), particulièrement les écoles ainsi que les couvents des sœurs filles de Marie et le presbytère des prêtres de la paroisse de Burhale qui passent actuellement nuits dans leur salon qui présente aussi de cas des fissures. Avec Caritas Bukavu