DR Congo

Situation humanitaire en RDC (Sud Kivu) - Rapport hebdomadaire du 16 au 22 juin 2007

Source
Posted
Originally published
I. CONTEXTE

Bukavu :

UNDSS recommande aux humanitaires une restriction des mouvements nocturnes et une extrême prudence à domicile suite à la hausse de la criminalité dans la ville : le monitoring de la criminalité fait par UNDSS démontre que les hommes armés ont de plus en plus la gâchette facile. UNDSS a noté le 15 juin quelques cas de criminalité qui se sont déroulés entre 22h et 1h30 : 1 cas d'attaque à domicile dans la commune de Kadutu au cours de laquelle un couple a été blessé par des hommes armés non encore identifiés, 4 cas de vols à mains armées, des coups de feu tirés simultanément dans 4 quartiers (IDAP, Essence, ISDR, et route Uvira) dans la nuit de jeudi 21 juin par des personnes non identifiées et un obus tiré dans la nuit même nuit dont la PNC (police nationale congolaise) ne connaît pas encore l'origine.

Kabare :

Missions sous escorte recommandées aux organisations des Nations Unies par l'ASMT sur l'axe Bunyakiri : la circulation routière qui était suspendue à cause des opérations FARDC contre les FDLR dans le parc Kahuzi Biega a repris le 10 juin. Néanmoins, les FARDC sont à l'étape du ratissage. La circulation reprise est donc à très haut risque ; ce qui justifie la recommandation de l'escorte pour les missions des organisations des Nations Unies sur cet axe.

4 personnes portées disparues, un blessé et plusieurs familles déplacées, bilan d'une attaque dans la localité de Combo, en groupement de Miti, dans la nuit du 8 juin : selon plusieurs sources locales concordantes, la localité de Combo a été attaquée par une trentaine d'hommes armés notre autrement identifiés. Ces sources signalent que certains des hommes qui ont mené cette attaque auraient été rapatriés au Rwanda quelque temps seulement auparavant. Les mêmes sources relèvent que plusieurs civils étaient enlevés, mais certains ont pu fuir grâce à une intervention des FARDC au moment où les assaillants se répartissaient le butin. 4 personnes (un enfant, un jeune garçon de 25 ans et 2 hommes adultes) qui n'ont pas pu fuir sont portées disparues. Une équipe RRM, en évaluation rapide sur l'axe Kalehe- Minova, a rapporté qu'un bon nombre de familles, surtout les femmes et les enfants, se sont déplacés vers Miti centre et Kavumu centre (Businde, Mululu, Kashusha) où elles vivent dans des familles d'accueil. D'autres seraient en déplacement pendulaire.

16 personnes kidnappées dont 6 seraient trouvées mortes décapitées, bilan d'une attaque à Kajeje, dans la nuit du 9 au 10 juin : selon des sources locales concordantes à Kajeje, la localité située à la lisière de la forêt, dans le territoire de Kabare, a été attaquée dans la nuit du 9 au 10 juin par des hommes armés. 16 personnes seraient kidnappées et plusieurs biens pillés lors de cette attaque. Les corps de 6 des personnes kidnappées seraient retrouvés sans tête.

Walungu :

La population aurait observé un mouvement de présumés Rastas en direction de la forêt de Mugaba, entre Kaniola et Nindja : selon une source officielle locale à Kaniola, un groupe d'une vingtaine de présumés Rastas a été observé le week-end dernier, par la population, en direction de la forêt de Mugaba, entre Kaniola et Nindja. Cette nouvelle, ajoutée aux rumeurs sur des tracts envoyés par des Rastas annonçant l'imminence de nouvelles attaques, aurait fait monter la panique au sein de la population de Kaniola.

Kalehe :

La non fréquentation du marché de Bunyakiri par des FDLR aurait provoqué une hausse de prix de denrées alimentaires de base : selon une source locale à Bunyakiri, les FDLR ont arrêté de fréquenter le marché local de Bunyakiri depuis le déploiement du 2ème bataillon de la 14ème brigade intégrée dans la zone. Cela aurait créé une rareté des denrées alimentaires de base sur le marché local, et par conséquent une hausse de prix de ces denrées.

Uvira :

Déploiement d'un groupe de militaires qui sont encore en formation et recyclage au CBR/Luberizi : Selon une source locale, un groupe de militaires venus en formation au CBR/Luberizi aurait été déployé à Minembwe en fin de semaine alors qu'ils étaient encore officiellement en formation. Les raisons de ce déploiement précoce ne sont pas encore connues. Certaines sources locales à Uvira indiquent que ce seraient des anciens éléments de la 112ème brigade dirigée par le Général Masunzu, récemment nommé commandant second de la 10ème RM chargé des opérations.

Fizi :

Cas d'insécurité signalé à Baraka et environs : Une femme a été assassinée à Lweba, à environs 12 Kms au Nord de Baraka le 18 juin. Les assaillants seraient venus par une embarcation sur le lac et seraient repartis par la même voie après le forfait. Certaines sources estiment que ce forfait serait lié à un conflit entre deux familles. Les mêmes sources indiquent que les présumés assassins auraient été arrêtés par les services de sécurité le Mardi 19 juin. En outre, un militaire de la 118ème brigade Mayi Mayi qui tentait d'extorqué de l'argent à un civil le même jour a été blessé à coup de couteau par ce dernier. Par ailleurs, un agent de l'ONGI IMC a été agressé, en début de semaine, par des hommes armés commis à la garde de la résidence du Général Dunia à Baraka. Ces militaires se sont excusés par la suite, en tentant de justifier leurs forfaits par une surexcitation due aux rumeurs sur l'enlèvement d'un fils du Général Dunia à Milimba.

Vérifications des allégations d'enlèvement des civils par les insurgés à Milimba : Le 19 juin dernier, les observateurs militaires de la MONUC ont visité la localité où il y aurait eu enlèvement. Les informations recueillies font état d'une arrestation régulière par la police qui soupçonnait les personnes supposées enlevées (y compris le fils du Général Dunia) d'être impliqué dans un vol de bétail. Pour rappel, la tension était perceptible depuis quelques jours à Fizi où la communauté Bembe accusait les Banyamulenge d'avoir organisé le kidnapping du fils du Général Dunia

Vol de vivres à l'entrepôt Handicap/Atlas Logistique à Baraka : L'entrepôt des vivres de l'ONGI HI/Atlas Logistique à Baraka a été cambriolé par des hommes armés non autrement identifiés dans la nuit du 20 Juin. 50kg d'huile et 100Kg de petit poids ont été emportés. Une autre tentative de vol par des hommes armés au même dépôt a eu lieu dans la nuit du 21 juin. Une enquête est ouverte par la police locale.

Mwenga

Vols à mains armées opérés dans plusieurs maisons ciblées à Kakulu, à environs 15 Kms de Mwenga : selon une source locale à Mwenga, des hommes armés non autrement identifiés se seraient introduits dans la résidence de l'infirmier titulaire de Kakulu, à près de 15 Kms de Mwenga et dans plusieurs autres maisons des civils ciblés, essentiellement des vendeurs. Plusieurs biens de valeur auraient été emportés, mais aucun dégât humain n'a été signalé.

II. ACTUALITÉS HUMANITAIRES

Mouvement de populations :

Résultats de l'enregistrement des bénéficiaires dans la zone de Kaniola/Walungu : un total de 11.114 ménages ont été enregistrés à Nyamarhege, Budodo, Mwirama et Kaniola sous la supervision de RRM/IRC, Malteser International, Save the Children et le CICR. Le nombre total des bénéficiaires représente environs 72 % de la population estimée de ces localités. Les déplacés pendulaires (déplacements de nuits) représentent plus de 30 % des bénéficiaires enregistrés, alors que les retournés représentent près de 58 %.

Plan d'intervention humanitaire à Kaniola/Walungu : une mission inter agences composée du PAM, IRC, CICR, Malteser International et OCHA, s'est rendue le mercredi 20 juin à Kaniola pour présenter le résultat de l'enregistrement des bénéficiaires aux autorités civiles et militaires et discuter de la sécurisation des bénéficiaires pendant et après la distribution. Une équipe réduite des humanitaires prévoit une rencontre également avec le gouverneur de la province afin de l'impliquer dans la sécurisation de l'assistance et des bénéficiaires pendant et après les distributions prévues. IRC, CICR et Malteser International se sont répartis les axes d'intervention. Le CICR débute la distribution des vivres et non vivres la semaine prochaine sur son axe d'intervention ; RRM/IRC débute également la distribution des non vivres la semaine prochaine sur les axes d'intervention de Malteser International et RRM/IRC. Malteser International, suivra avec la distribution des vivres, le temps de finir une distribution en cours dans la zone de Nindja. Sur le plan de la santé, Malteser va remettre la liste des déplacés et autres indigents enregistrés aux structures sanitaires qu'elle appuie pour des soins gratuits, alors que le CICR va assister l'hôpital de Kaniola pendant 3 mois afin de faciliter l'accès aux soins aux déplacés et autres indigents enregistrés.

Présence des déplacés vers Miti et Kavumu suite à l'attaque de la localité de Combo : Une équipe RRM, en évaluation rapide sur l'axe Kalehe-Minova, a rapporté qu'un bon nombre de familles, surtout les femmes et les enfants, se sont déplacés vers Miti centre, mais surtout à Kavumu centre (Businde, Mululu, Kashusha) où elles vivent dans des familles d'accueil. D'autres seraient soumis aux déplacements pendulaires. Cette équipe a recommandé une évaluation inter agences, prévue la semaine prochaine dans ces localités.

La signature de l'accord tripartite en vue du rapatriement des réfugiés Burundais qui sont en RDC pourrait intervenir en juillet prochain : le bureau du HCR à Baraka indique que la signature de l'accord tripartite entre les gouvernements Congolais, Burundais et le HCR pour le rapatriement des réfugiés Burundais qui sont en RDC pourrait intervenir en juillet prochain. Selon le HCR (enregistrement fait en Décembre 06), il y a près de 5000 réfugiés Burundais dans les territoires d'Uvira et Fizi, avec 70 % d'intentions de retour.

Logistique :

Le gouvernorat donne son accord pour construire les axes routiers Katobomarungu et Kilembwe-Salamabila : selon ACTED, le gouverneur de province du Sud Kivu a donné son accord pour la construction des axes routiers Katobo - Marungu dans les hauts plateaux d'Uvira, et Kilembwe - Salamabila. La même source indique, cependant, que le gouverneur de province aurait réitéré son opposition à la construction d'une piste à Katanga dans les Hauts plateaux d'Uvira.

Eau et Assainissement :

Début d'une analyse de l'eau dans les points de chloration à Uvira : Le CICR indique avoir commencé une analyse de la qualité de l'eau sur différents points de chloration à Uvira. Le but est de vérifier si l'eau chlorée puisée ne contiendrait toujours pas des éléments cholerigènes.

Santé :

Les acteurs du secteur VIH/Sida d'Uvira recommandent plus de sensibilisation compte tenu du taux croissant de la séroprévalence : les acteurs du secteur de lutte contre le VIH/Sida ont réitéré la recommandation d'augmenter les activités de sensibilisation de la populations d'Uvira, compte tenu du taux croissant de séropositivité constaté par les professionnels de la santé. A titre d'exemple, pour le seul mois d'avril, 17 des 185 personnes testées dans les CDV (intégrés et communautaires) sont séropositives, 1 cas sur 96 à la PTME, et 29 séropositifs sur 342 cas testés à la sécurité transfusionnelle à Uvira centre.

Beaucoup d'indigents à Kamituga feraient actuellement recours aux salles de prière et à la médecine traditionnelle à cause des difficultés économiques d'accès aux soins : selon le Médecin Directeur de l'HGR de Kamituga, les indigents, qui représentent près de 4% de la population, ne fréquentent plus les formations sanitaires à cause de la pauvreté et préfèrent aller dans les salles de prières ou pratiquer la médecine traditionnelle. Selon la même source, le taux de fréquentation à l'HGR de Kamituga en consultation curative a baissé de 31,1 % à 21,4 % après la réduction des interventions médicales d'urgence.

Education :

Les organisations du secteur éducation à Uvira définissent leurs priorités, en prévision de la prochaine allocation Pooled Fund : la réhabilitation/construction des écoles et la formation/recyclage des enseignants sont retenues comme activités prioritaires par les acteurs du secteur de l'éducation à Uvira. Ces acteurs estiment que les axes Lulimba-Nyange, Lulimba-Kilembwe, presqu'île - littoral Sud, Abala-Minembwe constituent des zones prioritaires.

Un nouvel acteur dans le secteur de l'éducation à Uvira : une délégation de l'ONGI britannique Children in Crisis arrivée le mercredi 20 juin à Uvira a annoncé l'installation d'une antenne de cette ONGI à Uvira. Elle interviendra dans le secteur de l'éducation, et appuie déjà une association à caractère religieux, Ebenezer, dans le recyclage des enseignants et la réhabilitation des quelques infrastructures scolaires dans les hauts plateaux de Minembwe

Protection :

Exploitation d'enfants signalés dans les carrières de mines dans le territoire de Mwenga : selon des sources officielles à Itombwe et Basimukindji, plusieurs enfants, y compris des filles, sont exploités dans les carrières de mines de cassitérite et de l'or à Miki, Kapanga, Makenda, Kasenge et Tulambo. Ces enfants seraient soumis au transport des produits miniers et autres marchandises sur une distance d'environs 120 Kms qu'ils parcourent en 2 jours de marche à pieds. Les petites filles seraient aussi exploitées sexuellement au cours de ces durs périples.

Des populations du quartier Bamenda seraient contraintes par des militaires à fabriquer des braises pour le compte de ces derniers : selon une source locale à Mwenga, des militaires soumettraient les populations du quartier Bamenda contre leur gré à la fabrication des braises. Ces braises seraient vendues par ces militaires.

Nutrition :

Validation des résultats d'enquêtes nutritionnelles dans quelques zones de santé (ZS): le cluster nutrition a validé les résultats d'enquêtes nutritionnelles effectuées dans 4 zones de santé : ZS de Kalonge (enquête faite en Décembre 06 par IMC) : taux de malnutrition globale 9,9 % et 4,7 de malnutrition sévère ; ZS de Bunyakiri (enquête faite par IMC en Décembre 06) : taux de malnutrition globale 4,9 % et 3,1 % de malnutrition sévère ; ZS de Mulungu (enquête faite par Malteser International en Décembre 06) : taux de malnutrition globale 17,3 % et 8 % de malnutrition sévère et ZS de Kaziba (enquête réalisée par CELPA en Février 07) : taux de malnutrition globale 8,3 % et 4,3 % de malnutrition sévère. Les résultats d'enquêtes réalisées dans d'autres zones de santé seront examinés la semaine prochaine.

Sécurité Alimentaire

FHI signale une insuffisance des moyens disponibles pour lutter contre la mosaïque de manioc qui sévit dans le territoire de Mwenga. Cette ONGI relève que les moyens disponibles permettent de soutenir seulement 5 associations pour la multiplication des boutures saines de manioc. Cela n'arrive pas répondre aux besoins exprimés.

Non vivres et abris d'urgence

246 ménages des pygmées assistés à Katana : l'ONG ADSSE et la croix rouge du Congo ont distribués des non vivres à 246 ménages des pygmées à Katana le vendredi 22 juin. D'autres familles vulnérables identifiées dans la zone seront assistées au début de la semaine prochaine.

III. COORDINATION

Début des réunions de coordination à Mwenga avec l'installation de l'antenne humanitaire OCHA. Cette semaine la sous commission santé, nutrition, eau et assainissement et violence sexuelle et la sous commission. Mouvements des populations, NFI-abris, protection, education, retour et relèvement communautaire ont tenues leurs première réunion à Mwenga. Une dizaine d'organisations constitué d'ONGIs et locales, la croix rouge du Congo et le BCZ ont participé à ces réunions.

IV. RAPPORTS DE MISSION

Mission inter agences pour la préparation de l'assistance aux vulnérables de Kaniola : une mission composée de OCHA, PAM, IRC/RRM, CICR et Malteser International s'est rendue à Kaniola/Walungu le mercredi 20 juin pour discuter avec l'autorité civile et militaire locale ainsi que d'autres acteurs locaux en prévision de l'assistance planifiée. La mission a pu discuter de la sécurisation des bénéficiaires pendant et après la distribution dans un contexte ou les déplacés pendulaires (déplacements de nuits) représentent plus de 30 % des bénéficiaires enregistrés. Les autorités rencontrées ont assurés que des mesures seront prises pour garantir la sécurité des bénéficiaires, et que le reste de la population ainsi que les militaires seront également sensibilisés.

Evaluation de la possibilité de réhabiliter les axes routiers Bilalombili- Lusenge-pont Elila-Kitutu et Kibumba-Ngando : Une équipe de CORDAID et de l'ONG locale SYRD (Synergie de Reconstruction et de Développement Durable) a évalué la possibilité de réhabiliter les routes sur les axes Bilalombili- Lusenge-pont Elila- Kitutu (87 Kms) et Kibumba- Ngando (27 Kms). Cette équipe a séjourné à Mwenga du 21 au 22 juin, et a rencontré notamment l'autorité locale qui soutient l'initiative.

Une mission conjointe composée de PAM, FAO et l'Armée du Salut s'est rendue à Mwenga le 20 juin pour se rendre compte de la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la zone Mwenga.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.