DR Congo

Situation humanitaire en RDC - Semaine du 17 au 24 octobre 2008

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Points saillants :

- Dungu/ P.Orientale : Offensive de la LRA sur Bangadi: Le lundi 20/10, lors de l'attaque de la LRA, l'hôpital aurait été pillé et on est sans nouvelle des malades qui étaient internés au moment de cette attaque. Il y aurait plusieurs dizaines de morts et la population se serait enfuie vers Niangara et Diagbe, selon le Médecin chef du district du Ht-Uélé. L

- Ituri : Situation humanitaire préoccupante : Vu la présence des groupes armés signalés à travers le district (exception de Mambasa), la communauté humanitaire estime que l'insécurité pourrait dégénérer dans le district si les dispositions adéquates sur les plans politique et militaire ne sont pas prise à temps. Plusieurs personnes affectées par cette insécurité ne sont pas accessibles par les humanitaires.

- Kalengera (Nord Kivu) : Convoi du PAM bloqué par la population et les FARDC : Un convoi de 14 camions transportant des vivres pour les déplacés de Tongo a été arrêté le 22/10 par les FARDC sous prétexte qu'il n' y aurait pas de déplacés à Tongo.

PROVINCE ORIENTALE

Mouvements de populations

- Doruma : Le déplacement d'une partie de la population de Doruma lors de l'attaque LRA sur Bangadi le 20/10 risque d'entrainer le mouvement de 27 000 habitants de toute l'aire de santé (Doruma, Naparka, Gangala, Masombo, Diebio et Diagbe).

- Dungu : L'UNICEF n'est pas favorable à l'idée de créer un site des IDPs en dehors de Dungu Centre pour raison de sécurité, mais pourrait assister les IDPs des sites spontanés à l'intérieur de la ville de Dungu au cas o=F9 la MONUC assure la sécurité. Le HCR par contre pense qu'il n'existe pas pour l'instant de sites spontanés à Dungu centre car les déplacés se trouvent dans les familles d'accueil.

- Irumu : Le dernier rapport RRM confirme la présence de 4200 familles déplacées en territoire d'Irumu suite aux dernières attaques du FPJC. Plusieurs milliers de déplacés seraient dans la partie sud du territoire et aucune évaluation n'a pu être faite dans cette région à cause de l'insécurité.

Santé

- Rougeole : Selon l'OMS, il a été une épidémie de rougeole dans la ZS d'Anguru. Dans la ZS de Nyarambe, 5 cas de rougeole ont été notifiés en un mois. Cette ZS n'est pas concernée par la campagne de vaccination prévue dans deux semaines.

- Aru : Selon OMS, le district sanitaire d'Aru commence de plus en plus à notifier des cas de méningite sans décès. Chaque semaine, le nombre de cas va croissant dans plusieurs ZS.

- Dungu : Selon les premières évaluations RRM, le personnel médical est débordé car il soigne le double de patients. Les cas les plus fréquents sont liés au paludisme d'o=F9 la demande importante en moustiquaire. Pour rappel, 100% des points d'eau de Dungu sont à l'heure actuelle contaminés.

Protection

- Djugu et Mahagi : Psychose générale au sein de la population suite aux rumeurs faisant état de l'entrée imminente des ougandais et à la situation actuelle dans le territoire d'Irumu.

- Nyakunde : Une équipe de 14 personnes (3 médecins, 5 infirmiers, 5 malades et un représentant de l'autorité locale) prise en otage par les miliciens du FPJC lors de l'attaque sur Nyakunde et Marabo a été libérée et évacuée sur Bunia le 16/10.

NORD-KIVU

Mouvements de populations

- Beni-Oicha-Erengeti : Selon Solidarités/RRM, 591 nouveaux ménages sont arrivés d'Ituri. Il a été convenu qu'une période raisonnable d'attente et de suivi de la situation est nécessaire avant une quelconque intervention.

- Rutshuru : Les personnes déplacées des sites publiques et des familles d'accueil expriment le besoin d'être assisté comme ceux des sites CCCM. Selon l'ONG Synergie, plus de 12 221 ménages déplacés ont été enregistrés depuis le 8/10. Ces personnes ne sont pas assistées jusqu'à ce jour. Il y a nécessité de trouver un nouveau site CCCM pour faciliter le transfert le transfert des IDPs se trouvant dans les sites publiques et libérer ainsi les écoles et les églises. MONUC.

Santé/Epidémie

- Choléra : L'UNICEF signale que 26 cas ont été enregistrés dans le camp militaire de Katindo à Goma.

Nutrition

- Kitchanga : Manque de vivres dans le CNT de CBCA pour une bonne prise en charge des mal nourris sévères. Sécurité alimentaire

- Lubero : La FAO signale la persistance de la sécheresse au sud de Lubero, surtout dans la zone de Vuhovi. La population de cette région est très inquiète.

Protection

- Présence militaire dans les sites de déplacés: A Rutshuru, La présence des dépendants des militaires dans les sites serait à la base de l'attraction de militaires sur les sites. A Kalengera, la population s'inquiète du mauvais comportement de militaires de la 2ème brigade depuis qu'ils contrôlent la zone. Ces militaires accusent la population d'avoir faciliter l'infiltration du CNDP lors de la prise de Rumangabo.

- Manque de fonds pour la prise en charge des ex-EAFGA : L'UNICEF et ses partenaires n'ont de fonds que pour prendre en charge 500 ex-EAFGA. Avec le processus de désengagement, il faut s'attendre à plus au moins 3 000 enfants devant sortir des rangs des groupes armés. Il est Delors important de trouver rapidement des partenaires et de fonds. Pour rappel, SCF-UK a suspendu ses activités liées aux EAFGA par manque de financements SUD-KIVU Mouvements de populations

- Fizi et Uvira : Accélération des opérations de rapatriement et manque de capacités d'accueil. On espère en 2009 le rapatriement de 40 000 réfugiés (sur les 85 000 congolais encore en Tanzanie).Le CPIA recommande un état des lieux complet de la situation en vue de trouver des pistes de solution.

- Bunyakiri : Les mouvements des FDLR repliés récemment dans la zone en provenance du Nord Kivu ont occasionné de nouveaux mouvements de populations des villages de Bunyakiri versKambegete et Nyamirera. Santé/épidémie

- Choléra : Le cholera est en phase d'épidémie à Minova (5ç cas pour la semaine 41). Trois CTC sont en cours d'identification pour la prise en charge des cas.

Sécurité alimentaire

- Baraka: Une nouvelle maladie (non identifiée) de manioc a été détectée au cours de la ronde phytosanitaire. La mauvaise conservation des boutures aurait favorisé le développement de celle-ci.

Nutrition

- Idjwi : La malnutrition sévit dans cette île o=F9 l'on enregistre des taux de 11%.

KATANGA

Santé/épidémie

- Choléra : 72 cas et 0 décès ont été rapporté dans l'ensemble du district de Tanganyika cette semaine. De la semaine 1 à la semaine 40 le total des cas pour la province est de 9838 et celui de décès 224 soit une létalité de 2,27%.

- Alerte : La lèpre reste encore un problème réel dans la zone de Moba. Le taux de détection de la lèpre reste toujours supérieur à 1 cas/10 000 dans le territoire de Moba au 3ème trimestre. Un appel à l'intensification des mesures de sensibilisation est lancé.

- Moba et Kansimba : Le taux de couverture vaccinale est faible. Bien que de 84% environ, celui-ci ne reflète pas la réalité étant donné que pour l'ensemble de la ZS de Kansimba, 15 aires de santé seulement sont couvertes sur les 22 que comporte la zone. En outre, MDM déplore le faible taux de respect de PMU (Précautions Médicales Universelles) et recommande ainsi la redynamisation des OPC (organes de participation communautaire) et les invite à jouer pleinement leur rôle dans la chaîne de renforcement du système de santé.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.