DR Congo

Situation humanitaire en RDC - Semaine du 10 au 17 octobre 2008

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Points saillants :

Dungu/ P.Orientale : Activisme des groupes d'autodéfense: L'AT et les humanitaires sont vivement préoccupés par les activités des groupes d'autodéfense qui ont tendance à se substituer aux forces de l'ordre. Ce phénomène risque d'entraver les interventions humanitaires futures.

Sud Kivu : Situation humanitaire préoccupante à Minova : Les populations déplacées sont sans assistance. Des gaps importants sont signalés en termes de vivres, de la PEC inadéquate du choléra dans les aires de santé éloignées, de recyclage des infirmiers et de l'assistance alimentaire dans les maisons d'écoute. Une assistance en NFI pourrait exposer davantage les populations de cette zone o=F9 il y a une forte présence de militaires non encadrés.

Kalemie : Actes de violences au cours des manifestations populaire le 16/10 : Des groupes des manifestants isolés ont tenté de piller les dépôts du PAM tandis que les bureaux de OCHA, UNICEF, FAO, OMS, MDM/F et IRC ont essuyé des jets des pierres. La PNC et les FARDC sont intervenus pour disperser la foule.

PROVINCE ORIENTALE

Mouvements de populations

Dungu, Bangadi, Ngilima : En attendant le recensement réel, on estime à 23.428 le nombre de personnes déplacées et quelques 5.000 personnes ont traversé la frontière du Sud-Soudan. Les personnes déplacées vivent pour la plupart dans les familles d'accueil et dans les structures sociales de base. Les denrées alimentaires devenant rare à Dungu Centre, la prise en charge alimentaire des IDPs devient de plus en plus difficile pour les familles d'accueil. Dungu Centre, Mangilingili et Linadu ont été retenus comme sites de référence par les humanitaires à cause de la présence marquée des déplacés dans ces localités.

Marabo : Environ 300 personnes déplacées se sont regroupées à Marabo suite aux attaques du FPJC contre les FARDC le 15/10 dans le village de Nyakunde.

Santé

Bunia et Djugu : On note une diminution de la complétude de rapportage des données sur les maladies sous surveillance dans ces districts sanitaires (40% et 46%). Ceci peut entraver le dépistage précoce d'une épidémie.

Gobi (Djugu) : Situation sanitaire préoccupante : le taux de mortalité brute est de 1,6%, celui de mortalité infantile de 3,48% et l'utilisation des services est à 26% selon l'évaluation PEAR.

Protection

Bangadi : Selon certaines sources, les éléments du Sudan People Liberation Army (SPLA=B0 auraient demandé aux populations congolaises désirant combattre le LRA de venir au Sus-Soudan pour se procurer des armes. Il a été rapporté que les jeunes des groupes d'autodéfense s'approvisionnent déjà en armes auprès de SPLA.

NORD-KIVU

Mouvements de populations

Axe Goma-Rusthuru : Selon PAM, beaucoup de personnes déplacées dorment au bord de la route. A Kibati, tous les espaces publics sont occupés par les déplacés ; d'après ces derniers, d'autres personnes, incapables de payer un transport ou de marcher vers les villages plus au sud traineraient encore à Rugari.

Ngungu : Suite au re-déplacement des déplacés de la ferme de Kasuku vers Ngungu centre, la MONUC a décidé de mettre sa base à coté du village de Ngungu.

Tongo : situation à risque et précaire pour 1 700 personnes qui ont cherché refuge autour de la base de la MONUC.

Santé/Epidémie

Choléra : Confirmation de cas de choléra à Kitchanga. MSF-H signale 15 cas dont la majorité viennent du site de déplacés de Mungote. Pour rappel, cette zone a déjà connu une augmentation de cas de choléra.

Protection

Recrutement dans les camps de déplacés: Le cluster protection entame une action contre le recrutement dans les camps de Bulengo, Mugunga 1 et 2.

Mushaki : 48 personnes fuyant les représailles ou le recrutement forcé se sont réfugiés à la MONUC. 33 personnes parmi elles ont été récupérées par l'UNICEF et la MONUC demande à ce que les 15 personnes qui restent soient récupérées pour les sites des IDP.

SUD-KIVU

Mouvements de populations

Minova : Selon IRC-RRM qui cite les autorités locales, il y aurait 11 107 ménages déplacés dans la zone. Les militaires de la 14ème BI délogent les déplacés de certains sites pour y loger leurs membres de famille.

Rapatriement HCR : On pourrait atteindre 18 000 réfugiés d'ici la fin de l'année. Le Gouvernement Tanzanien tient à fermer le camp de Lugufu le 30 novembre. Face au problème de capacité d'accueil de tous ces réfugiés, le Gouvernement Congolais appelle la communauté internationale à plus d'effort dans l'appui au rapatriement. Le HCR a été mandaté par la commission tripartite pour organiser une évaluation sur les conditions de retour au sud de la province

Retour des réfugiés burundais et rwandais : Le jeudi 9/10 début de l'opération d'identification des intentions de retour de ces réfugiés par la Commission Nationale de Réfugiés en collaboration avec le HCR. Il est important de prévenir les abus commis souvent sur les congolais de tribu barundi installés dans la plaine de la Ruzizi.

Santé/épidémie

Choléra : épidémie de choléra dans les ZS DE Fizi et Minova. Pour la ZS de Fizi les cas proviennent de 2 aires de santé de Baraka et Sebele. Le retour des pluies, la consommation de l'eau polluée du lac et l'afflux des populations retournées de la Tanzanie seraient à la base de cette épidémie.

Protection

Minova: La présence des éléments de la 14ème BI constitue une menace pour la population. Ils ne sont pas pris en charge convenablement et se distinguent par des exactions (meurtres, pillages, viols, etc.) sur les déplacés et la population locale.

Shabunda: Menaces contre les ex membres du RCD/Goma suite aux événements du Nord-Kivu. Ils sont accusés d'être de mèche avec le CNDP.

Education

Shabunda : Selon les évaluations PEAR, 30% des élèves ont déjà abandonné l'école. La rentrée scolaire a été effective et les salaires ont été payés mais les inquiétudes persistent par rapport au paiement des frais scolaires qui ont doublé voire triplé.

Fizi : Avec l'accélération des opérations de rapatriement, on attend un total de plus au moins 7 000 enfants pour lesquels il faudra environ 226 salles de classe à construire ou réhabiliter.

KATANGA

Santé/épidémie

Tanganyika : Augmentation des cas de choléra dans le district depuis l'éclosion à la 38ème semaine d'un nouveau foyer à Kongolo : 162 cas dont 12 décès ont été rapportés à la semaine 40.

Moba et Kansimba : On note la recrudescence de décès notifiés par les cliniques privées dans ces deux ZS. Les supervisions vont être intensifiées dans ces structures afin de déceler la cause de décès.

Protection

Présence des UXO : La MONUC signale la présence des engins non explosés ainsi que des mines anti personnelles sur la route qui mène à l'aéroport de Kolwezi.

Pollution atmosphérique : L'ONG nationale UNEF du secteur de l'environnement s'inquiète sur la probabilité de la pollution atmosphérique par les usines de traitement des minerais installées dans plusieurs quartiers de Lubumbashi.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.