DR Congo

Situation humanitaire en RDC (Katanga) - Rapport hebdomadaire du 15 au 21 octobre 2008

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Points saillants :

- 72 cas dont 0 décès ont été rapportés dans l'ensemble du district du Tanganyka cette semaine contre 162 cas dont 12 décès au cours de la semaine précédente.

- Pour la rougeole, comme pour la semaine 40, la ZS de Manono a été la seule à notifier les cas de la rougeole avec au total 3 cas dont 0 décès, ce qui indique une réduction sensible par rapport à la semaine 40 qui a connu une notification de 26 cas dont 0 décès.

- Au cours de la dernière réunion Inter cluster tenue le vendredi 17 octobre2008 au bureau de OCHA, les participants ont souhaité l'actualisation rapide du plan de sécurité et la mise en place de procédures sécuritaires claires au regard de derniers incidents survenus à Kalemie lors de la marche organisée par la société civile pour protester contre la guerre de l'Est.

CONTEXTE

- Selon l'information rapportée par différentes sources concordantes, des mouvements de militaires ont été constatés sur l'axe Moba-Pepa, environ 60 km au sud du chef leu du territoire de Moba. Ces militaires étaient munis de leurs armes mais habillés en civil. Cette information a été confirmée cette semaine par le commandant du BENBAT (MONUC) qui a souligné qu'il s'agissait d'un redéploiement des militaires FARDC, non seulement sur l'axe Moba-Pepa, mais aussi sur d'autres axes. Ce même responsable du contingent Béninois (BENBAT) rapporte que ce redéploiement des militaires dans plusieurs axes vissait à priori le renforcement de la présence des ces derniers à l'intérieur de la zone. Les humanitaires déplorent l'absence de mesures d'encadrement de ces différents mouvements.

- Sur instruction de l'administrateur du territoire de Moba, la compagnie militaire FARDC qui tracassait la population civile dont les rapatriés à Mwange, s'est retirée de la zone. Ces éléments seraient rentrés à Moba ce 14 octobre 2008. Plusieurs cas de violation des droits de l'homme, dénoncés par les organisations de défense des droits de l'homme, auraient été constamment commis par ces militaires. Les tracasseries s'illustraient plus par des travaux forcés infligés aux populations civiles, des arrestations arbitraires ainsi que l'érection de barrières pour percevoir illégalement des sommes d'argent auprès des populations civiles alors que celles-ci vivent dans une extrême pauvreté. Ce retrait des militaires de la zone est le fruit du plaidoyer mené par le sous cluster protection de Moba après différentes missions d'évaluation et monitoring.

- Selon les informations rapportées par le chef de groupement MWANGE, les militaires FARDC en provenance de Pweto, seraient en train de confier des armes à des civils congolais pour des opérations de braconnage dans des parcs zambiens. La population locale estime qu'il serait souhaitable que les autorités congolaises ouvrent une enquête pour mieux appréhender la question.

- Dans la nuit du vendredi 17 octobre 2008, aux environs de 17h30, un homme sexagénaire a été brûlé vif par un groupe d'individus sur la route menant à l'aérodrome de Moba. La victime aurait été soupçonnée de pratiquer la sorcellerie. Cinq (5) présumés coupables dont trois (3) femmes et deux (2) hommes ont été arrêtés et déférés par la police locale à la prison centrale de Moba.

- La marche pacifique organisée par la société civile du Tanganyika en date de 16 octobre 2008, à Kalemie, pour protester contre la guerre en cours au Nord Kivu et qui a été précédée par un concert casserole le 15 octobre 2008 à partir de 19 heures, s'est soldée par des actes de vandalisme à travers des jets de pierres et une tentative de pillage orientés vers certaines organisations internationales et agences UN. Le bilan de ces actes fait état d'un décès et d'au moins trois blessés. La situation sécuritaire est redevenue normale et la circulation des véhicules UN ont repris leur cours normale depuis ce samedi, 18 octobre 2008.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.