DR Congo

Situation humanitaire en RDC (Ituri) - Rapport hebdomadaire du 30 avril au 6 mai 2007

Source
Posted
Originally published

Attachments

ÉVENEMENTS

Etat des lieux du DDR et du brassage

Le Général Mayala, Commandant FARDC de la zone opérationnelle Ituri, n'a toujours pas pu joindre cette semaine par téléphone Cobra Matata, le leader du FRPI afin de discuter de la démobilisation de ses éléments. Selon certaines sources, Cobra Matata fait exprès de ne pas parler avec le général. De son coté, ce dernier a réitéré son ultimatum de voir le FRPI adhérer au DDR dans un délai ne dépassant pas 2 semaines : on pourrait donc assister dans les prochains jours, à un mouvement des FARDC dans la région de Tsey.

187 ex-miliciens FNI sur un total de 258 ont été transférés du site de Kpandroma à celui de Rwampara (à Bunia), en route pour Kisangani. En date du 2 mai, 741 ex-combattants issus des 3 milices ont été transférés au chef-lieu de la Province Orientale pour le brassage avec les moyens logistiques de l'armée. Peter Karim, l'ex-leader du FNI, a promis d'envoyer, d'ici le 15 mai, un dernier groupe de 500 éléments du FNI pour la démobilisation à Ndoi.

Plusieurs abus sur les populations civiles

Des éléments du FNI ont enlevé le 2 mai deux personnes dans la zone de Wiri (SO du territoire de Djugu), dont le chef de Ngugu qui se rendait à Wiri pour vérifier si la localité avait été libérée par le FNI permettant ainsi le retour des populations.

La section Droits de l'Homme de la MONUC a rapporté 7 cas de violences sexuelles et 4 cas de torture à Jiba (territoire de Djugu) au courant de cette semaine. Une investigation est en cours.

Selon plusieurs sources, des éléments FARDC tracassent les populations civiles entre Bogoro et Kasenyi, en territoire de Irumu. Dans ce même registre, il est fait état des exactions des militaires et des incendies de cases de la population au bord du lac Albert, dans les localités de Gobu et Godha au courant de la semaine passée.

Le général Mayala a déféré devant l'Auditorat militaire de Bunia, 7 soldats de la 6ème Brigade soupçonnés d'avoir enlevé 4 filles à Bogoro (territoire d'Irumu).

Des rebelles ougandais (ADF/NALU) ont pillé des équipements de pêche au village Rwanziki, au sud du lac Albert, vers la Semiliki.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.