DR Congo

Situation humanitaire en RDC (Ituri) - Rapport hebdomadaire du 19 au 25 mars 2007

Événements

Des tracasseries et viols se multiplient à l'endroit des civils. Les populations civiles conti-nuent de faire les frais des exactions des militaires et policiers à travers le District de l'Ituri: Un staff de l'UNICEF a été arrêté au soir du 20 mars dans un quartier de Bunia, par des élé- ments d'une patrouille mixte PNC/FARDC, alors qu'il se rendait dans un salon de coiffure. Un enlèvement de huit civils a été rapporté le 18 mars à Petro (environ 90 km au SE de K pandroma). Ces civils ont été amenés dans un camp des FARDC à Petro, où ils auraient subi des tortures, selon les sources basées à Kpandroma. Les FARDC rançonnent des commerçants ambulants en Territoire d'Aru, particulière ment sur la route Ariwara-Watsa via Adomi, dans le tronçon Ariwara-Adomi. Dans ce registre de tracasseries, les miliciens se montrent aussi actifs. Ainsi, les miliciens de Peter Karim pillent les biens des populations au niveau des localités de Reya,Ndefu, Lugo, en Territoire de Mahagi. Les éléments des FARDC basés à Libhi ont violé deux femmes le 20 mars, selon les sources de Kpandroma. Ces femmes auraient fui dans la direction des forêts de Lalo, Gudjo, ...où se trouveraient les miliciens de Peter Karim. Elles sont sans soins pour le moment.

Territoire Djugu

Peter Karim a libéré le 20 mars dernier cinq civils et restitué deux camions saisis au mois de fé-vrier dernier, à la suite des pressions exercées par les MILOBs sur le leader du FNI. Les autorités locales et les responsables des FARDC se sont entretenus à Kpandroma le 17 mars au autour de l'amélioration des relations entre les FARDC et la population. Cette rencontre est consécutive aux nombreuses exactions commises par les FARDC sur les populations civi-les du territoire de Djugu nord. A cet effet, les autorités militaires ont établi un bureau de l'au-ditorat militaire à Kpandroma pour bien surveiller les cas d'exactions et restaurer un climat de confiance entre les 2 parties.

Territoire d'Irumu

A la date du 16 mars, trois éléments du FRPI avaient déposé leurs armes AK47 auprès des FARDC de la deuxième brigade, basés à Marabo, selon les sources de la MONUC. Les mê-mes sources ont indiqué qu'un officier G1 du FRPI et son garde du corps s'étaient rendus avec leurs armes. Les deux officiers de liaison du FNI, attendus depuis novembre 2006, sont finalement arrivés à Bunia le 21 mars. Ces officiers ont reçu entre autres mandats de poursuivre l'intégration des éléments du FNI au sein des FARDC.

ACTUALITÉS HUMANITAIRES

I. Alerte précoce

Urgences

Des sources de Mahagi attestent la présence de plusieurs déplacés dans la collectivité de Walendu Watsi, groupement de Nzeba en localités de Kambala, Zanzibar, Kadhilo, ...suite aux derniers affrontements entre les FARDC et les miliciens de Peter Karim dans la localité de Dhera et environs. Ces déplacés sont démunis et sans assistance humanitaire Le chef de la localité de Bula 22 km NO de Kpandroma et le représentant des IDPs à Buba (15 km à l'ouest de Kpandroma) ont rapporté qu'environ 722 déplacés originaires de 3 groupements NDJUPKA, DZ'NA et MBR'BU (des villages autour de BULA) sont présentement à BULA et WA-ZA (25km Ouest de KWANDROMA). Ils avaient fui à la suite du déploiement des FARDC. Des personnes déplacées sont signalées aux environs de Fataki, notamment à Gokala (12 Km au Sud Ouest de Fataki), Kalokpa (13 Km au Sud Ouest de Fataki), etc. ces personnes vulnérables ont exprimé les besoins d'être assistées en médicaments et en eau potable. L'augmentation des cas de l'épidémie de méningite devient une préoccupation. Pour la période du 19 au 25 03.07 une augmentation de 217 cas avec 13 décès. Les zones de santé les plus concer-nées sont celles situées à partir de Aru en allant au nord. Le taux de mortalité a atteint 9,8 % , ce qui est légèrement inférieur aux normes acceptables fixées à 10%. Il faudra faire remarquer que l'extension de l'épidémie évolue sur le territoire de Faradje dans le district de Haut-Uélé. Les statistiques actualisées au 22.03.07 se présentent pour les 10 ZS du district sanitaire de Aru:

Zones de
Santé
Adi
Adja
Ariwara
Aru
Biringi
Laybo
Aungba
Nyarambe
Mahagi
Angumu
TOTAL
Cas
216
99
140
14
48
163
92
86
5
19
1008
Décès
25
8
12
7
11
14
14
3
1
4
99

Source : District Sanitaire de Aru.

La FAO a donné une alerte sur la mortalité porcine à Mokambo, en Territoire de Mahagi. A cet effet, un médecin vétérinaire est attendu pour prélever des échantillons en vue d'un examen. Selon les experts, les symptômes observés ressemblent à ceux de la Vache Folle.

Abris & NFI: Distribution des kits NFIs en faveur de 999 ménages retournés à Ameri-Pacuta et de 75 ménages déplacés de Masikini se trouvant à la cité de Djugu par l'ONGI Solidarités;

Assistances alimentaires & agriculture: Le PAM a distribué, du 19 au 23 mars, 77 T de vivres à LWF; 168 T à AAA et 15 T à Solidarités; - L'ONGI AAA a fourni 199 T de vivres de protection/PAM au profit de 2391 ménages déplacés de Waza et 21,4 T de semences vivrières et maraîchères, 28.460 M linéai-res de bouture de manioc ainsi que 1423 houes à 1423 retournés de Alu, Mbikpa et Piko (Territoire de Djugu); - la FAO a appuyé des ONG et retournés : 39967 M linéaires de boutures saines de manioc à AAA; 82 pièces de houes, 16 arrosoirs, 12 bêches, 12 pelles, 12 râteaux aux victimes des violences sexuelles encadrées par AMAB; 50 kg de haricot et 100 kg d'arachide aux retournés de Gbandai et des intrants agricoles pour le territoire d'Aru; - LWF a remis 77 T de vivres/PAM en faveur de 885 ména-ges des déplacés du camp de Kotoni.

Eau et assainissement : L'ONGI Medair a procédé à l'inauguration de 5 sources protégées au profits de dépendants du camp militaire Rwampara;- L'ONGI LWF a terminé l'aménagement des sources d'eau à Tokodo, Nzere et Sara (en Territoire de Djugu).

II - Analyse de l'action humanitaire (GAP ANALYSIS)

L'ONGI Malteser constate que les démarches pour la vaccination contre la méningite sont assez avan-cées mais ne connaissent pas encore un aboutissement heureux. Cette organisation humanitaire souligne aussi la difficulté que rencontre la vaccination de routine à cause de rupture en stock de vaccins, du pétrole, de seringues et de seringues autobloquantes. Cette situation perdure depuis le début de l'année. L'UNICEF a annoncé au cours de la réunion du Cluster Nutrition du 21 mars 2007 la réception d'un vé-hicule, des rames de papiers et d'autres fournitures destinés au cluster nutrition.

Au niveau de Tseyi (environ 12O Km au sud de Bunia), les déplacés déplorent le désintéressement manifesté à leur endroit par les humanitaires. Selon une information à confirmer, 400.000 doses de vaccins contre la méningite se trouvent à Kinsha-sa et seront acheminées la semaine prochaine à Aru. Un responsable du centre de santé de Akonjikane (24 km au SE de Mahagi) déplore le manque de mé-dicaments dans sa structure sanitaire, au point que de pauvres villageois sont obligés d'acheter à un prix très élevé des médicaments auprès de l'ONGI Maltser.

COORDINATION

Le ministre des Affaires Humanitaires rencontre les humanitaires à Bunia:

Le samedi 24 mars OCHA Bunia a organisé une rencontre entre le Ministre des Affaires Humanitaires M. Jean-Claude Muyambo et la communauté humanitaire de l'Ituri au bureau de OCHA . OCHA a présenté un briefing kit comprenant un résumé de la situation sécuritaire et humanitaire du District, la liste qui « fait quo et où », la liste de contact des humanitaires et une carte du District. Entre au-tres, les points suivant ont été évoqués: la crise humanitaire provoquée par l'insécurité qui prévaut dans certaines parties du District, la crise humanitaire, les activités d'assistance, les problèmes de protection et les tracasseries par des autorités des services étatiques. Dans sa réaction, le ministre a promis de travailler avec les humanitaires pour améliorer la situation humanitaire du District. Il a rassuré les humanitaires que les accords signés entre le gouvernement et les organisations humani-taires seront respectés. Le ministre a dit qu'il prendrait toutes les dispositions pour voir que les tra-casseries dont les humanitaires sont victimes prennent fin dans les meilleures délais. Le ministre a demandé une liste des tracasseries par les services étatiques qui lui avait été présentée sur le champs. Il a aussi demandé une liste de qui fait quoi et où pour lui permettre d'avoir une image glo-bale de la présence des organisations humanitaires sur le terrain. La question sur l'alimentation des prisonniers qui n'a toujours pas trouvé de solutions permanentes a été soulevés par les humanitai-res. La prison de Bunia héberge actuellement 408 prisonniers 241 prévenus et 167condamnés. Le ministre a promis de soulever ces problèmes avec le ministre de la justice.

OCHA reçoit deux membres de la CPI:

Deux personnalités de la Cour Pénale Internationale Mme Fiona Mckay, Chef, Section de la Participation des Victimes et des réparations et Mme Laettia Bonnet, Juriste Assistante ont été aussi reçues le samedi 24 mars pour un briefing de la situation sécuritaire et politique du District. Cette délégation compte rencontrer la communauté humanitaire le mercredi 28 mars pour discuter du rôle des victi-mes, réparations des victimes et la protection des victimes.

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.