DR Congo

Situation humanitaire en RDC (Ituri) - Rapport hebdomadaire du 11 au 17 juin 2007

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
I. CONTEXTE

- Une délégation du ministère de la défense s'est entretenue avec Peter Karim au sujet du DDR3 à Kpandroma, le 11 juin. D'autres rencontres du même genre étaient prévues avec Cobra Matata et Ngudjolo, anciens leaders des groupes armés.

- Une équipe de militaires FARDC, conduite par le colonel Ngudjolo, a pu récupérer cinq armes à Datule (Territoire d'Irumu), appartenant au MRC. En plus de ces armes, un des miliciens arrêtés, a été transféré à Bunia, où il se trouve incarcéré.

- Les militaires FARDC ont arrêté le lundi 11 juin 2007 deux miliciens du FNI à Djalasiga (Territoire de Mahagi).

- A dater du 1er juin 2006 au 31 mai 2007, 6155 ex-combattants ont rendu 2737 armes. De manière détaillée : il y a eu 2267 miliciens du FNI, 383 élément du MRC, 592 du FRPI, 1093 de l'UPC, 46 de FAPC, 40 de l'APC, 399 de PUSIC et 1335 miliciens d'autres groupes armés.

- Le chef de la collectivité de Kpandroma (Territoire de Djugu) a écrit une lettre à la CONADER, avec copie à la FAO, pour se plaindre du sort de près de 10.000 ex-combattants, qui n'étaient pas pris en charge par le DDR 1 et 2.

- Le problème foncier prend une ampleur inquiétante en Ituri, au point que la Commissaire du District a sollicité un soutien logistique de la MONUC, afin de se rendre à Kobu. Dans cette dernière localité la situation reste tendue entre les communautés hema et lendu. La Commissaire s'y était déjà rendue le lundi 11 juin pour essayer de régler ce différend.

- Des rumeurs se propagent à Tchomia au sujet de la préparation d'une attaque lendu contre les hemas vers Dataule. Au regard de cette rumeur, la MONUC a patrouillé dans la zone et les FARDC sont allées dans la zone pour faire le suivi.

- L'ONGI CESVI a fait état d'une situation tendue qui prévaut présentement à Nyamavi (aux environs de Tchomia) entre des éleveurs et des agriculteurs. Ces derniers ne supportent pas que les vaches ravagent leurs cultures.

- Les éléments du 131ème bataillon de la 1ère Brigade FARDC de l'Ituri seront déployés, d'ici 3 à 5 jours, de Rwampara à Nyakunde. Des informations font état du déploiement de la sixième Brigade FARDC de l'Ituri au Nord-Kivu, pour des mesures sécuritaires.

- Selon le Comité de Liaison de l'Ituri, les populations de Ngasu, Nombe, Lakpa... (vers Kagaba, en Territoire d'Irumu) sont en train de fuir leurs villages à la suite des abus des FARDC qui réquisitionnent les civils pour transporter leurs effets.

II. ACTUALITES HUMANITAIRES

1. Alerte précoce

Urgences

- Dans la zone de Kambala (en Territoire de Mahagi) il y a des besoins en eau et assainissement, en vivres, etc. Cependant, il est fait état de la présence des hommes en armes non contrôlés dans cette zone, selon l'ONGI Solidarités.

- OMS a rapporté 10 cas de choléra et un décès à Kagoro (dans l'aire de santé de Geti).

- Au niveau de Djugu, Solidarités a signalé 65 cas de diarrhée sanglante à partir du 2 juin. Ces cas viennent des villages aux alentours de Djugu Centre. Il a été rapporté un cas suspect de peste pulmonaire à Laudjo.

- Concernant la question du déficit pluviométrique en Territoire de Djugu, les agronomes de la FAO ont fait observer que les paysans, ayant planté en février, peuvent espérer récolter. Par ailleurs, ceux qui ont semé après février ne pourront rien moissonner.

- Solidarités se plaint de la concentration de 1400 personnes déplacées au séminaire de Fataki et craint le risque d'épidémie, bien que cette ONGI assainisse régulièrement le milieu. Solidarités a souhaité que Comité de Liaison de l'Ituri fasse une évaluation dans les villages de retour et procède à la sensibilisation au retour dans les villages aux alentours de Fataki, notamment à Ikpa et Wakoko.

2. Besoins à combler

- L'ONGI MEMISA a signifié la réduction et la reformulation de ses interventions dans les ZS de Djiba et Mangala et non l'abandon de ces ZS. Toutefois, s'il y a des besoins d'urgence, MEMISA sera disposée à intervenir. Ainsi, elle a pu compléter des antipaludéens, qui manquaient aux 140 cartons de médicaments que l'UNICEF et l'OMS ont mis à la disposition des ZS susmentionnées.

3. Assistance humanitaire

Sécurité alimentaire

- Le PAM a remis 41T de vivres à AAA pour assister les retournés du territoire de Djugu ; 105 T à ADSSE pour venir en aide aux retournés de Bavi ; 32 T à COOPI destinées aux familles des enfants malnutris ; 12 T à l'ONGI Solidarités pour intervenir en faveur des retournés en provenance de Mambasa.

- L'ONGI AAA a assisté en intrants agricoles 1.544 familles retournées de Linga, Sambuso, Kondoni et Dzati (Territoire de Djugu). En sus, 345 ménages retournés de Linga ont bénéficié de 22 tonnes de vivres/PAM.

- L'ONG ADSSE a remis 110.000 Kg de vivres au bénéfice de 1.700 ménages retournés de Bavi (Territoire d'Irumu).

- Dans le cadre du reboisement, ADSSE a distribué 5.950 plantules (fournies par l'ONGI Bassin du Nil) à 450 familles à Shari.

Santé

- L'OMS a fini la réhabilitation de la maternité de la Cité (à Bunia). Elle organisera dans 15 jours la formation du personnel.

- L'ONG Caritas a expédié des kits de médicaments anti-paludéens aux ZS de Mangala et Jiba ; elle a procédé à la supervision conjointe avec l'équipe de MEMISA/Belgique dans la ZS de Tchomia.

III. COORDINATION

- CPIA : en rapport avec la situation sécuritaire, notamment les problèmes fonciers, les membres du CPIA ont recommandé à OCHA de contacter la Commissaire du District pour avoir son feedback, afin que les humanitaires puissent s'informer en temps réel et faire des analyses.

- Cluster RRR&C : Il y a eu la réunion sur la "priotisation" des zones de retour organisée la semaine dernière par le PNUD. Les participants ont passé en revue les groupements des territoires d'Irumu et de Djugu du point de vue sécuritaire, logistique, ampleur de destruction, assistance et présence humanitaire. Le même exercice a été organisé à Mahagi du 14 au 15 juin.

- La mission d'évaluation sécuritaire et humanitaire, conduite par OCHA/Mahagi du 11 au 13 juin à Aru, a arrêté entre autres recommandations : la multiplication des campagnes de sensibilisation sur les violences sexuelles, pour éviter la propagation des IST et du VIH/SIDA (COOPI/CIP); l'assistance en matériels génétiques (améliorés) au territoire d'Aru (FAO, AAA, Caritas, Solidarités...) ; la fourniture des manuels scolaires et matériels didactiques aux écoles primaires d'Aru (UNICEF) ; le plaidoyer auprès des bailleurs de fonds pour équiper les structures sanitaires du territoire d'Aru et en particulier les ZS de Kambala, Angumu et Aungba.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.