DR Congo

Sankuru : l’adduction d’eau potable fait la joie des Grands Séminaristes et villageois de Shapembe

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Lodja, le 14 décembre 2017 (caritasdev.cd) : l’approvisionnement régulier du Grand séminaire Saint Jean Paul II de Lodja en eau potable, sans perturber son organisation en saison sèche ainsi que l’amélioration de l’état de santé des enfants du village Shapembe et la baisse sensible de taux des maladies hydriques et des mains sales, sont respectivement les impacts direct et indirect d’un microprojet réalisé par la Caritas-Développement Tshumbe, dans la Province du Sankuru.

Intitulé « Adduction d’eau potable dans le village SHAPEMBE», ce microprojet a été financé par la Caritas Italiana, avec une enveloppe de 5.000 dollars US, grâce au plaidoyer de la Caritas Congo Asbl. Il a été exécuté de janvier en avril 2017. Au-delà de l’enveloppe susmentionnée, ce microprojet a été réalisé grâce aussi à la contribution locale, évaluée à 3.138 dollars américains. Ses bénéficiaires directs sont les formateurs et les étudiants futurs prêtres du Grand séminaire Saint Jean Paul II de Lodja, évalués à environ 80 personnes. Les bénéficiaires indirects sont les habitants du village Shapembe, environ 1.500 personnes, renseigne Monsieur l’Abbé François PONGO LOWANGA, Recteur du Grand Séminaire Saint Jean Paul II de Lodja et Responsable du microprojet.

« De même, l’impact de ce projet est remarquable dans les mœurs des jeunes filles du village. A l’époque, celles-ci trainaient trop dehors pour de raison de descente à la rivière pour chercher de l’eau, avec risques de viol et d’agression par des jeunes garçons inciviques », ajoute le prêtre, dans un rapport daté de juillet dernier.

Pour atteindre ces résultats, il a fallu acheter une pompe manuelle de marque Vergnet HPV 100 (en février 2017), faire réaliser les travaux de forage proprement dits par une entreprise locale et l’installer. Deux mois plus tard, le Grand Séminaire Saint Paul II et le village étaient approvisionnés en eau potable. Le projet avait aussi procédé à la sensibilisation de la population environnant du Grand séminaire Saint Jean-Paul II de Lodja sur le bien-fondé du forage d’eau potable ainsi que la protection consciencieuse de cet ouvrage.

Dody ISHAKU(Stagiaire)