DR Congo + 1 more

Retour du premier groupe de réfugiés congolais de Zambie

Source
Posted
Originally published
Eoin Young / MONUC

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugies (HCR) en RD Congo, planifie le premier voyage retour des réfugies congolais de Zambie. Selon le porte-parole du HCR, Jens Hesemann, cette opération permettra de rapatrier 20 000 réfugiés au Katanga, d'ici la fin 2007.

Environ 61 000 congolais sont actuellement réfugiés en Zambie o=F9 la plupart sont arrivés en 1998 au début de la guerre en RDC. Le HCR planifie cette opération, avec l'appui logistique et technique de la MONUC.

Le HCR a déjà coordonné avec le gouvernement congolais, la MONUC et d'autres agences Onusiennes ainsi que des ONG nationaux et internationaux, la mise en place de centres de transit pour réfugiés à Pweto et Moba.

«Ils y resteront pour un ou deux jours avant d'être transférés dans leurs villages d'origine. Ils y recevront des rations alimentaires, de l'assistance médicale, ainsi que des kits de ménage, afin qu'ils puissent recommencer une nouvelle vie en RDC» a expliqué Jens Hesemann.

Une fois dans leurs villages, les réfugies recevront également de l'assistance pour leur réintégration, par exemple des kits pour la construction d'une maison. Jens Hesemann a expliqué que certains aspects de cette opération sont encore à l'étude.

En attendant, «la commission tripartite RDC, Zambie et HCR travaillent sur les questions frontalières découlant d'une telle opération. Une fois résolues, les premiers mouvements débuteront en mai, avec les mêmes bateaux utilisés dans l'opération de rapatriement des réfugiés de Tanzanie, il y a quelques semaines» il a dit.

D'autres aspects à considérer inclus la pression que les réfugiés exerceront dans leurs villages o=F9 une grande partie des populations vivent dans une extrême pauvreté.

«Le HCR n'est pas une agence de développement, mais nous faisons beaucoup de suivis et de plaidoyers afin que d'autres partenaires puissent s'engager. L'UNICEF fournira du matériel éducatif, des puits et de l'appui sanitaire. Par ailleurs, nous sommes en contact avec la FAO (l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture), pour fournir des graines et des outils aux réfugiés, » a ajouté M. Hesemann.

Cette nouvelle opération est organisée après la première jamais conduite par le HCR pour le retour de réfugiés de Tanzanie, il y a deux semaines. Dans ce cadre, 494 congolais ont traversé le lac Tanganika pour se réinstaller dans le Nord Katanga.