DR Congo

République démocratique du Congo : Situation humanitaire dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo - Rapport de situation #6 (du 05 au 12 juillet 2022)

Attachments

Ce rapport est produit par OCHA RDC en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il couvre la période du 05 au 12 juillet 2022 jusqu’à 16h00 (heure de Goma).

FAITS SAILLANTS

• L’afflux de personnes déplacées entraîne un accroissement des besoins humanitaires

• L’accès aux soins de santé, une préoccupation majeure

APERÇU DE LA SITUATION

Des affrontements entre l’armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23) se sont poursuivis dans plusieurs localités du territoire de Rutshuru, provoquant d’importants mouvements de population. Au 8 juillet, les zones de santé de Rutshuru et Rwanguba ont accueilli plus de 124 000 personnes déplacées, selon les autorités administratives et sanitaires.

Malgré cet afflux qui par ricochet entraîne une augmentation des besoins humanitaires, des acteurs humanitaires n’ont toujours pas accès à une grande partie de la Zone de santé de Rwanguba à cause des affrontements répétés. Au moins deux structures de santé ont cessé d’y fonctionner ; les autorités sanitaires redoutent une dégradation en termes de santé.

Les activités socio-économiques demeurent paralysées à Bunagana (territoire de Rutshuru), un mois après son occupation par le groupe armé M23 le 12 juin dernier.

Dans le territoire de Nyiragongo, au moins 5 800 personnes déplacées provenant de Kibumba et Buhumba en mai dernier, continuent de vivre dans des centres collectifs (écoles, églises) à Kanyaruchinya, Kibati et Munigi. Selon les sources humanitaires, ces personnes hésitent de retourner dans leurs villages craignant de nouveaux affrontements.

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.