DR Congo + 1 more

République démocratique du Congo– Nord Kivu - Flash Update #6: Situation humanitaire dans le territoire de Rutshuru - 27 mai 2022

Attachments

La situation humanitaire demeure préoccupante dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo, théâtres des affrontements entre l’armée congolaise et des présumés combattants du Mouvement du 23 mars (M23) depuis le 19 mai. A ce jour, les combats ont occasionné le déplacement d’au moins 61 000 personnes, selon les sources humanitaires. Plus de 45 000 parmi elles sont arrivées à Buvira, Kibati et Munigi dans le Territoire de Nyiragongo, ainsi que dans les quartiers situés au nord de la ville de Goma. La majorité a trouvé refuge dans des églises et écoles et autres abris de fortunes ; d’autres se sont installés dans des sites (Bujari, Kanyaruchinya et Kibati) initialement construits pour les ménages sinistrés lors de l’éruption volcanique du 22 mai 2021 ; certains ménages n’ont eu d’autre choix que de « vivre » le long de la route principale, s’exposant aux intempéries.

Les besoins humanitaires continuent d’augmenter : l’accès à l’eau, à la nourriture, aux abris, aux soins de santé et aux autres biens de première nécessité demeure très limité. Les acteurs humanitaires ont mené des évaluations multisectorielles dans les sites d’accueil entre Kibati et Goma ce 27 mai, en prévision de distributions d’aide. Deux réservoirs d’eau ont été installés par le Comité Internationale de la Croix-Rouge dans le site de Kanyaruchinya pour augmenter l’approvisionnement en eau potable; le Programme Alimentaire Mondiale et ses partenaires prévoient d’entamer, demain 28 mai, la distribution de vivres à près de 46 000 personnes. Les populations déplacées bénéficient de soins de santé gratuits à travers l’hôpital mobile de Kanyaruchinya installé l’année dernière lors de l’éruption volcanique — l’afflux de personnes nécessite un approvisionnement urgent en médicaments.

Depuis le début de la crise en mars 2022, les acteurs humanitaires ont distribué de l'aide dans le centre de Rutshuru et au sud de l'axe routier Rutshuru-Bunagana où la plupart des déplacés sont installés. La route reliant Goma à Rutshuru, fermée au début des affrontements, demeure inaccessible aux organisations humanitaires, entraînant la suspension de certaines activités.

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.