DR Congo

Renforcement de la résilience socio-économique des petits exploitants agricoles et des populations vulnérables en République Démocratique du Congo (RDC)

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Contexte

Les activités des groupes armés et les interminables violences intercommunautaires dans le Nord et le Sud-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) ont entravé le développement des deux provinces pendant plus de 20 ans.
En 2020, la situation humanitaire s’est encore détériorée au Nord et au Sud-Kivu, les conflits armés contribuant à des déplacements de population à grande échelle, perturbant l’agriculture et réduisant l’accès aux marchés, aux écoles et aux soins de santé. Cette situation a non seulement créé une insécurité agricole, mais a également dévasté le tissu socio-économique du Nord et du Sud-Kivu, entraînant un appauvrissement accru et une vulnérabilité chronique.
Selon les conclusions de la 19e Classification intégrée de la phase de sécurité alimentaire (IPC), plus de 27,3 millions de personnes sont confrontées à des niveaux élevés d’insécurité alimentaire aiguë en RDC. Au Nord et au Sud-Kivu, près d’un enfant sur deux, âgé de moins de 5 ans, souffre de malnutrition chronique.
Ces problèmes sont aggravés par le manque d’accès à l’eau potable et à l’assainissement combinée à de mauvaises pratiques d’hygiène.
Les petits exploitants agricoles sont confrontés à des défis importants dans leur lutte pour passer de l’agriculture de subsistance à la production d’excédents alimentaires.