DR Congo + 1 more

Recrudescence de l’insécurité à l’Est de la RDC

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Un groupe des combattants rwandais des FDLR a attaqué, samedi 7 mai, le cortège du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Léonard Mashako Mamba. Son chauffeur et son garde du corps ont été tués sur le coup, selon Lambert Mende Omalanga, porte-parole du Gouvernement.

Pour Mashako Mamba, le problème de la sécurité doit interpeller tout le monde, et les autorités doivent se mobiliser et renforcer les efforts déjà consentis afin de mieux protéger les populations dans tous les coins du pays.

Tout en reconnaissant que l’insécurité persiste au Nord-Kivu, Léonard Mashako Mamba estime que l’attaque dont il a été victime, est un vécu quotidien de la population.

Pendant ce temps, au sud-Kivu, quatre villages du groupement d’Irhambi-Katana dans le territoire de Kabare, ont fait l’objet d’un pillage systématique dans la nuit de dimanche à ce lundi 9 mai, lors d’une attaque que la société civile attribue aux combattants FDLR.

Une personne a été tuée, quatre blessés et dix sept autres emportées dans la forêt. Les FARDC ont réussi à libérer quatre otages et récupérer quelques biens entre les mains des assaillants.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi