DR Congo

RDC/Sud-Ubangi : l'ONG Shekinah lance un S.O.S pour les enfants déplacés

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
équateur | Mercredi 13 Janvier 2010 à 11:40:05

Pas d'écoles dans les localités touchées par les derniers affrontements dans le Sud Ubangi. La plupart sont encore fermées, d'autres ont des difficultés à reprendre, faute de matériels voire même des enseignants et d'élèves, rapporte radiookapi.net

D'après l'ONG Shekinah, qui a recensé plus de 100 enfants, les conditions de vie de ces derniers restent précaires. Ils n'ont rien, indique Mme Joséphine Kabamba, présidente de cette ONG, qui lance un SOS. Elle plaide pour la création des écoles d'urgence dans de campement o=F9 se trouvent certains enseignants en vue de la prise en charge scolaire de ces enfants.

Selon la présidente de cette ONG, les enfants victimes de la guerre sont à la merci de tout le monde. Ils se retrouvent sans maison, sans objet classique ni habits. Ils n'ont pas la possibilité de retourner à l'école parce qu'ils n'ont ni parents, ni quelqu'un pour leur venir en aide.

Selon Mme Kabamba, cette école d'urgence consiste à regrouper les enfants déplacés de la guerre avec ou sans parent. Car, ces enfants ont aussi droit à l'éducation. Ces enfants étudiaient déjà quelque part, maintenant ils n'ont pas la possibilité de rentrer parce que leurs écoles ont été incendiées. Par contre, ceux qui ont la possibilité de retourner dans les établissements n'ont pas d'argent pour se payer les frais scolaires. "Voila pourquoi nous devons leur venir en aide dans des campements o=F9 nous avons la facilité de rassembler les enseignants, leur fournir du matériel didactique approprié afin qu'ils continuent à donner cours aux élèves. Ceci permettra aux enfants déplacés de guerre d'être au même pied d'égalité avec des enfants qui étudient dans des villes calmes."

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi