R.D.Congo – Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri & Tshopo : Note d’informations humanitaires no 10 (5/7/2018)

Faits saillants

  • Nutrition, articles ménages essentiels et santé au cœur de la réponse actuelle dans le Territoire de Djugu.

Aperçu de la situation

Le 1er juillet, un groupe de personnes armées a fait une incursion dans le site spontané des déplacés de Kimanda, environ 68 km au sud de Bunia dans le Territoire d’Irumu. Quatorze personnes déplacées ont été victimes de vol.

Cette incursion survient après celle du 26 mai dernier, où un autre groupe des miliciens avait pillé des vivres dans ce site. Ce dernier abrite des personnes déplacées depuis 2013.
Dans le Territoire d’Ubundu (Province de la Tshopo), les autorités locales signalent la présence de près de 5 000 personnes à Lowa (environ 120 km au sud de Kisangani). Ces populations se sont déplacées préventivement depuis le 25 juin, craignant des violences armées. Présentement, ces personnes occupent des bâtiments publics et manquent de tout. L’éclosion de maladies hydriques en raison du pauvre accès à l’eau est à craindre, selon des sources humanitaires locales.

Besoins et Réponses humanitaires

Multisectorielle

Des programmes d’aide pour accompagner le retour dans les villages affectés par la crise de Djugu continuent d’être mis en place. Via un financement d’OFDA, l’ONG World Relief va lancer un projet de 12 mois visant à apporter une aide en sécurité alimentaire et articles ménagers essentiels, principalement la distribution de semences et d’outils agricoles. Environ 110 000 personnes sont ciblées par cette aide d’accompagnement au retour. Il est aussi prévu une réponse en articles ménagers essentiels au profit de plus de 7 300 ménages sur un total de plus de 22 430 ménages bénéficiaires. La FAO compte distribuer au cours de la saison culturale B des outils agricoles et semences pour environ 10 000 ménages. Pour sa part, OXFAM, via un financement du gouvernement britannique, va exécuter des interventions en eau, hygiène et assainissement en faveur aussi bien des personnes déplacées que des retournées. En mi-juin, l’ONG Solidarités International à travers le mécanisme de Réponse rapide aux mouvements de populations (RRMP) a assisté en articles ménagers essentiels 11 683 ménages à Bule et Drodro.

A la suite des résultats issus de son évaluation multisectorielle effectuée en mai, l’ONG Action Contre la Faim a lancé en juin une intervention d’urgence dans la zone de santé de Fataki (Territoire de Djugu). Ce programme qui s’inscrit dans le cadre du projet Programme d’urgence nutritionnelle au Congo, s’étale sur six mois et vise entre autres, le traitement des cas de malnutrition aigüe sévère, la distribution d’intrants nutritionnels et de médicaments, et la distribution des kits d’articles ménagers essentiels. Environ 2 300 bénéficiaires sont ciblés dans 14 aires de santé de Fataki.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.