DR Congo + 2 more

R.D.Congo – Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri & Tshopo : Note d’informations humanitaires no 7 (6/6/2018)

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

  • Sensibilisation à la paix et réconciliation : les autorités coutumières de Djugu au centre de l’action.

  • Plus de 40 000 déplacés de Bule reçoivent une assistance en cash grâce au RRMP.

Aperçu de la situation

Les autorités coutumières ont entamé depuis le 31 mai une série de séances de sensibilisation communautaire à la paix dans plusieurs localités du Territoire de Djugu, Province de l’Ituri. Ces notables appellent la population à promouvoir la cohabitation pacifique au sein des communautés et à favoriser la libre circulation des personnes.

Cette activité de sensibilisation, qui s’étale sur trois semaines, avec l’appui de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation au Congo (MONUSCO), vise la réconciliation entre les différentes communautés suite aux tensions qui ont eu lieu en décembre 2017. Ces tensions inter communautaires ont été à l’origine d’une crise humanitaire dans la région de Djugu, avec les mouvements de populations qui s’en sont suivis. En réponse à cette crise, plus d’une vingtaine d’ONG humanitaires fournissent à ce jour une assistance multisectorielle aux personnes affectées.
Le Fonds Humanitaire a déjà financé, à hauteur de plus de 6 millions de dollars, des programmes d’aide multisectorielle au profit des populations vulnérables de Bunia, à l’intérieur de Djugu ainsi que dans les territoires de Mahagi et Irumu.

Besoins et Réponses humanitaires

Multisectorielle

Le programme de Réponse rapide aux mouvements de population (RRMP) a lancé, le 30 mai, une distribution de cash inconditionnel en faveur de plus de 40 000 personnes déplacées à Bule (104 km Nord-Est de Bunia) pour couvrir les besoins en articles ménagers essentiels. Cette localité est l’une des agglomérations qui hébergent un grand nombre de déplacés de la crise de Djugu. Le RRMP, à travers l’UNICEF et ses partenaires de mise en œuvre, apporte aussi une assistance en eau, hygiène et assainissement et santé.

L’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) va pré positionner des kits agricoles (semences maraichères et vivrières ainsi que des outils aratoires) pour environ 40 000 personnes dans tout le Territoire de Djugu. Cette intervention prévue pour la saison agricole prochaine, en août, vient en en complément à l’assistance en vivres et nutrition aux populations affectées par la crise de Djugu. Entre décembre 2017 et mars 2018, la région de Djugu a connu un cycle de violences ayant entrainé le déplacement de plusieurs milliers de personnes vers les territoires d’Aru, Irumu, de Mahagi, l’intérieur de Djugu et l’Ouganda. Depuis avril, un retour timide des déplacés s’observe vers leurs milieux de provenance.

Protection

L’ONG COOPI a rapporté 84 cas de violences sexuelles au mois de mai dans trois groupements (Boloma, Bamuko et Zadhu) dans le Territoire d’Irumu (Province de l’Ituri). Des miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) sont cités parmi les présumés auteurs. Boloma occupe la première place avec 66 cas ; 10 cas enregistrés à Bamuko et huit signalés à Zadhu. Seulement 11 victimes ont pu bénéficier d’une prise en charge médicale dans les 72 heures après l’incident au Centre de santé de Boloma. Les autres victimes n’ont pas pu être atteintes à cause notamment de l’inaccessibilité de la région.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.