DR Congo

RDC/Ituri : formation des officiers de la 2ème brigade d'intervention des FARDC

Source
Posted
Originally published
Carmine Carmine/Monuc

Une cérémonie de fin de formation des officiers de la 2ème brigade d'intervention des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) s'est déroulée le 21 juillet 2005 à Rwampara, à 10 kilomètres au sud-ouest de Bunia, en présence de la Directrice de l'Office de la MONUC de Bunia, Mme Dominique Mc Adams, de la Commissaire du District Mme Petronilla Vaweka, du Commandant de la Brigade de l'Ituri, Général Bahadur Ghale et du Commandant de la 2ème brigade Lieutenant Colonel Ngonga Alexie Longo.

Cette formation conduite conjointement par les contingents bangladais, pakistanais et marocain et par les officiers de la 1ère Brigade intégrée des FARDC avait commencé le 6 juin 2005 et a duré six semaines. Un début de formation accélérée qui se terminera par une deuxième phase déjà annoncée par le Commandant de la Brigade Lieutenant Colonel Longo, et qui prévoit aussi le concours de la MONUC.

Ce sont 170 officiers qui ont bénéficié de cette formation qui consistait pour 30% de théorie et 70% de pratiques techniques. Les aspects théoriques incluaient entre autre le commandement, les Droits de l'homme et humanitaire (Droits des conflits armés) ainsi que le maintien de la paix. Les aspects pratiques étaient constitués d'entraînement physique et de combat sans armes, des techniques modernes de tir, de l'établissement et la sécurisation des camps. La formation avait aussi pour objectif d'uniformiser les notions de base des officiers venus des différents horizons, d'améliorer le niveau physique et disciplinaire, l'efficacité dans le maniement des armes et dans l'accomplissement des opérations conjointes avec la MONUC.

La 2ème Brigade d'intervention de l'Ituri a été constituée après le brassage des éléments venus de l'ex-composante gouvernement de la province du Katanga, du Mouvement de libération du Congo (MLC) enprovenance de l'Equateur, ceux du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) de (Goma) et des Mayi Mayi de Beni-Mangangu.