DR Congo

RDC/Bunia : situation humanitaire déplorable, après l'attaque de Zunguluka

Source
Published
Origin
View original
Cinq jours après l'attaque menée par un groupe d'hommes armés contre huit villages du groupement Zunguluka, à une centaine des kilomètres au sud de Bunia, en territoire d'Irumu, la situation humanitaire des rescapés demeure déplorable. Ils sont dépouillés de tout, selon le chef de poste d'encadrement administratif de Boga, rapporte radiookapi.net

Les rescapés manquent d'abri et de vêtements. Le groupement de Zunguluka ne dispose plus de centre médical, d' écoles et même d'églises, selon le chef de poste d'encadrement administratif de Boga, Bura Emukahera. Ces infrastructures ont été pillées ou incendiées lors de l'attaque armée contre Zunguluka. D'o=F9 le S.O.S lancé le week-end dernier par le chef de poste d'encadrement administratif Bura Emukahera. Il a sollicité l'assistance des ONG pour venir en aide à cette population sinistrée.

« Nous avons dénombré 56 enfants qui se promènent nus par manque d'habits. Plus de 108 maisons ont été incendiées après les assaillants les aient pillées . Les écoles primaires de Kamapondi et de Zunguluka et l'église de la communauté anglicane ont été également incendiées, le centre médical pillé», a déclaré à radiookapi.net le chef de poste d'encadrement administratif de Boga. D'après lui, les assaillants ont également emporté quatre femmes dans la brousse. Ils les ont violées avant de les relâcher 24 heures après leur enlèvement.

Pour rappel, 8 villages du groupement Zunguluka ont été attaqués la semaine dernière par un groupe d'hommes armés non autrement identifiés. Au cours de ces attaques, les assaillants ont tué 6 personnes, avant d'être repoussés par les forces loyalistes.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi