DR Congo

RDC: Un ministre français en visite demande la réouverture du fleuve Congo

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
KINSHASA, 25 février (IRIN) - Un ministre français en visite en RDC, a obtenu du Rassemblement congolais pour la democratie (RCD-Goma), faction soutenue par le Rwanda, la garantie de réouverture du fleuve Congo et a promis une aide d'environ 16 millions d'euros (17,28 millions de dollars) pour soutenir les efforts de reconstruction et de développement en République démocratique du Congo (RDC).
Prenant la parole lors d'une conférence de presse ce mardi dans la capitale de la RDC, Kinshasa, le ministre délégué de la coopération et de la francophonie, Pierre-André Wiltzer, a déclaré que lors des discussions tenues lundi à Kisangani, ville du nord-est de la RDC tenue par les rebelles, le RCD-Goma lui avait garanti la réouverture du fleuve au trafic commercial, lequel est suspendu depuis plus de quatre ans en raison de la guerre qui ravage la RDC. « Nous attendons de voir les actions prises par le RCD-Goma, » a indiqué M. Wiltzer.

Entendu sur les ondes de Radio Okapi, Emile Ilunga, représentant du RCD-Goma, a confirmé que le fleuve était rouvert depuis lundi sur le territoire contrôlé par son mouvement. « Cette mesure ne s'applique qu'au transport des marchandises et non pas aux personnes car nous devons rester vigilants, » a précisé M. Ilunga.

M. Wiltzer a également signé une série d'accords avec le gouvernement de Kinshasa pour soutenir les efforts de reconstruction et de développement. La RDC bénéficiera de 305 000 euros pour redonner vie au bassin du fleuve Congo, 8,55 millions d'euros pour un certain nombre de projets nationaux de reconstruction, 5 millions d'euros pour des initiatives de construction des capacités dans les villes de Kinshasa, Kisangani et Lubumbashi et 2,75 millions d'euros pour soutenir une campagne de lutte contre la pauvreté.

M. Wiltzer, qui est arrivé dimanche à Kinshasa, devait s'entretenir mercredi avec le président de la RDC, Joseph Kabila, avant de regagner la France.

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003