DR Congo

RDC-Onu : Kinshasa dénonce un procès d'intention dans la résolution 1906 du Conseil de sécurité

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa | Mercredi 30 Décembre 2009 à 09:12:10

Le gouvernement congolais a accuelli avec un sentiment mitigé la résolution 1906 du Conseil de sécurité prorogeant le mandat de la Monuc en RDC jusqu'au 31 mai 2010. Le ministre de la Communication, Lambert Mende, a exprimé ce sentiment mardi au cours d'une conférence de presse tenue à Kinshasa, rapporte radiookapi.net

Siège de l'Onu à New York

La RDC est saisfaite de la prorogation du mandat de la Mission des Nations Unies au Congo (Monuc), a indiqué le porte-parole du gouvernement congolais. Le ministre Mende a toutefois relevé des points de la résolution du Conseil de sécurité qui suscitent des réserves de la part des autorités de Kinshasa. Le premier point que le gouvernement considère « comme un véritable procès d'intention » a trait au calendrier électoral. Dans le préambule de la résolution 1906, le Conseil de sécurité insiste, a relevé le ministre Mende, sur le fait que le gouvernement de la République Démocratique du Congo doit consentir des efforts soutenus à long terme en vue d'arrêter le calendrier des élections locales, législatives et présidentielle en totale conformité avec la Constitution. « Comme s'il existait des suspicions légitimes à cet égard, alors que rien, absolumenet rien, tout se passe comme si les rédacteurs de la résolution avaient, à ce niveau, voulu faire croire au pessimisme à la mode chaque fois qu'il est question de la République Démocratique du Congo. Nous le regrettons sincèrement », a-t-il conclu.

Le gouvernement congolais trouve aussi à redire par rapport au chapitre de la démobilisation et du rapatriement des combattants étrangers opérant sur le territoire de la RDC. Dans sa dernière résolution, le Conseil de sécurité demande instamment à la Monuc de renforcer son appui à la démobilisation et au rapatriement volontaire de ces combattants. Ce qui n'arrange pas les autorités congolaises qui estiment, selon Lambert Mende, que l'étape du rapatriement volonataire « est dépassée depuis longtemps .» « La vraie question qui est à l'ordre du jour, c'est celle du désarmement et du rapatriement forcé de ceux qui ont refusé de se désarmer et de se rapatrier», a expliqué le porte-parole du gouvernement congolais.

Stabilité à long terme

C'est le mercredi 23 décembre dernier que les quinze membres du Conseil de sécurité ont adopté à l'unanimité la résolution 1906/2009 qui proroge le déploiement de la Missison des Nations Unies en Rde la Missison des Nations Unies en République Démocratique du Congo (Monuc) jusqu'au 31 mai 2010. Le Conseil de sécurité envisage de réexaminer et d'ajuster, dans une prochaine résolution, le mandat de cette Mission afin de contribuer à la stabilité à long terme en RDC. C'est donc, une semaine après, que tombe la réaction du gouvernement congolais.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi