DR Congo

RDC: L'hôpital chinois de Bukavu

Source
Posted
Originally published
Joelle Sabella/Monuc

Trois mois après le lancement des travaux, l'hôpital chinois de niveau II de Bukavu a été inauguré le 22 juillet 2005, en présence du directeur de l'Administration de la MONUC, Marcel Savard, en visite à Bukavu, du chef de bureau, Alpha Sow et du commandant de la brigade du Sud-Kivu, le Général Shujaat Ali Khan.

Précédemment installé à Kindu, l'hôpital chinois a été transféré à Bukavu sur demande de la MONUC afin de soutenir l'accroissement des opérations militaires de la mission dans la province du Sud-Kivu. « Nous avons également de nouveaux services et davantage de médecins par rapport à Kindu », précise Zhao Zongh Yan, commandant adjoint de la compagnie chinoise. Le nouvel hôpital comprendra 12 services dont la chirurgie, les soins d'urgence, la médecine interne, la dentisterie, la gynécologie, l'ophtalmologie et d'autres encore. L'équipe médicale sera quant à elle composée d'une quarantaine de personnes, dont des infirmiers et une vingtaine de médecins et de chirurgiens. Tous les médicaments et appareils ont été importés de Chine, mais les soins et traitements médicaux seront adaptés aux normes internationales. « Nous ne pouvons soigner les patients selon la médecine traditionnelle chinoise, explique le commandant adjoint, car il s'agit d'un hôpital militaire et nous sommes tenus de respecter certaines règles. Par contre, nous sommes autorisés à faire des massages suivant la coutume chinoise ».

Dans les prochaines semaines, le contingent chinois continuera d'habiliter les installations et de recevoir le matériel médical en provenance de la Chine et de Kindu. L'hôpital devrait être opérationnel d'ici un mois.