RDC : les réfugiés se plaignent de la réduction par le HCR de son aide en leur faveur

Report
from Radio Okapi
Published on 24 Feb 2013 View Original

Le collectif des refugiés vivant en RDC se plaint de la réduction par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Refugiés (HCR) de son aide en leur faveur. Selon ces réfugiés, le HCR n’accorde désormais son assistance qu’aux élèves du primaire, et non plus à ceux du secondaire ou aux étudiants. Il a aussi suspendu son aide en garantie locative. De son côté, le HCR, qui reconnaît la situation, explique que son budget a été réduit de 50%.

Selon le coordonnateur du collectif des réfugiés, Afrique Manthe, originaire du Congo-Brazzaville, cette situation complique les conditions de vie déjà précaires des réfugiés.

«Il y a des enfants qui sont encore à l’école maternelle, des étudiants qui avaient une aide, ainsi que des personnes âgées, de troisième âge, et des femmes seules, qui ne vivent que de cette aide», a-t-il plaidé.

Afrique Manthe regrette notamment que le HCR ait pris unilatéralement cette décision, sans consulter les réfugiés.

Pour lui, suite à cette réduction, des enfants désœuvrés risquent de se retrouver dans la rue faute de pouvoir étudier, et certains parents seront totalement rendus vulnérables.

De son côté, l’assistant du représentant du HCR et chargé de la protection, Guert Vestervine, explique qu’une partie de l’aide a été supprimée suite à une réduction de 50% de leur budget, qui est passé à vingt millions de dollars américains.

Il affirme que le HCR a informé les réfugiés des contraintes budgétaires auxquelles il faisait face, reconnaissant toutefois que l’agence des Nations unies a choisi unilatéralement les secteurs où réduire son aide aux réfugiés.

Il s’agit d’un «choix difficile», imposé par la crise financière qui sévit à travers le monde, a-t-il expliqué

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi