RDC : le gouvernement relance le projet de 1 000 logements à Kinshasa

Report
from Radio Okapi
Published on 28 Mar 2013 View Original

Le gouvernement congolais compte construire plus de mille logements sur l’ancien site de la pépinière de Bandalungwa situé au croisement des avenues Kasa-Vubu et Libération (ex-24 Novembre). Le ministre de l’Urbanisme, Habitat, Travaux publics, Infrastructures et Reconstruction, Fridolin Kasweshi, a donné de nouveau le coup d’envoi de la construction de ces maisons, mardi 26 mars. Ces travaux devraient être exécutés par l’entreprise chinoise Société Zhen Gwei Technique Congo (STZC) pendant cinq ans.

L’exécution de la première phase du projet, avec 182 appartements et 33 villas, a déjà commencé côté résidentiel, dans ce qui sera désormais appelé la «cité Joseph Kabila Kin-oasis». Etendue sur une surface d’au moins 150 000 km2, cette cité devrait comprendre plusieurs types de logements, dont les maisons à étages, des villas de type indépendant, jumelé et en bloc.

Il est prévu également des infrastructures publiques, notamment des hôtels, des marchés et espaces culturels. Selon les responsables de SZTC, tous les logements de la première phase doivent être achevés et pourraient être occupés à la fin de l’année 2014.

La mise en vente de toutes ces habitations est programmée pour le mois d’avril 2013. Les requérants devraient faire le choix des habitations, selon le plan qui leur sera présenté.

Selon le ministre Kasweshi, le but de ce chantier est d’«offrir à l’ensemble de la population congolaise un logement décent». Les travaux de construction avaient été inaugurés sur le même site le 10 mai 2011 par l’ex- ministre de l’Urbanisme et Habitat, César Lubamba Ngimbi.

Il avait alors indiqué que les travaux, d’un coût global de près de 160 millions de dollars américains, devraient s’étendre sur une période de près de 3 ans. Ils n’ont jamais été réalisés.

Le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuka, avait lancé, en octobre 2008, la construction de quatre mille logements sociaux par la firme sud-africaine Techno Bull à Kinkole, en collaboration avec Régie immobilière de Kinshasa (Rimmokin). Le projet aurait dû être achevé en 2011.

Six mille maisons avaient été également annoncées à N’djili Brasserie.

A cela s’ajoute la «Cité du millénium» à Mitendi et celle de l’espoir à Mikondo. Mais jusqu’à ce jour aucun de ces projets n’est arrivé à terme.

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi