DR Congo

RDC : le gouvernement appelé à renforcer sa gestion des risques naturels

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Des experts en environnement invitent le gouvernement congolais à renforcer ses capacités dans la gestion des risques naturels (volcan, éboulement de terre, érosion, inondation, tsunami et autres). Ils ont lancé cet appel au lendemain de l’adoption du projet «Appui au renforcement des capacités en gestion des risques naturels en RDC» par la RDC et le Pnud.

Ce projet prévoit de mettre à jour la plate-forme nationale de gestion des risques naturels, de diffuser des outils de cartographie et d’échanges des données ainsi que d’avoir un système d’alerte précoce et de prévention des risques à Kinshasa et au niveau des provinces.

Les experts en gestion des risques naturels ont recommandé au gouvernement congolais de clarifier le contexte international dans lequel s’inscrit ce projet, en tenant compte de l’expérience des partenaires en RDC, mais également en effectuant une analyse de l’Afrique Centrale.

A (re) Lire: Interdiction de l’exploitation artisanale de bois en Province Orientale Ils ont par ailleurs recommandé au gouvernement d’être sensible aux enjeux de la collecte des données actualisées et fiables sur les risques naturels ainsi qu’à la difficulté d’avoir des informations pour des zones reculées.

Ces experts sont persuadés que cet effort d’harmonisation et de renforcement des outils et des capacités devraient permettre au gouvernement d’avoir une cartographie à jour des risques à travers le pays.

Vu la superficie de la RDC, sa diversité géologique et hydrographique l’expose à plusieurs types des risques naturels tels que les érosions, les inondations, les glissements de terrain, les éruptions volcaniques à Goma ou l’explosion du gaz méthane dans le lac Kivu.

La RDC avait participé à la 3è Conférence mondiale pour la réduction des risques naturels, tenue du 14 au 18 mars au Japon.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi