DR Congo

RDC: Le bilan de la tornade s'élève à 164 morts et 1 702 blessés

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
KINSHASA, 6 février (IRIN) - Le bilan de la tornade qui a touché dimanche une zone aux alentours de la ville de Yumbi, au nord-ouest de la province de Bandundu, à l'ouest de la République démocratique du Congo (RDC), se chiffre à 164 morts, 1 702 blessés, 1 664 maisons détruites et 1 970 familles sans abri, ont rapporté des responsables du gouvernement lors d'une réunion d'urgence.
"Selon les informations fournies par les équipes de secours, nous sommes presque certains que le bilan mortel de la tornade ne dépassera pas le nombre actuel de 164 victimes," a indiqué mercredi à IRIN Léonard Mashako Mamba, le Ministre de la Santé. "La majorité des pertes humaines et des blessures est due aux débris des maisons et des structures en bois qui se sont effondrées." Des rapports préliminaires avaient fait état de 40 morts.

M. Mashako Mamba a précisé que 217 des blessés étaient des "cas graves". Il a ajouté que la pluie torrentielle qui s'est abattue sur la région dimanche à 23h00 heure locale avait duré une quinzaine de minutes et détruit de nombreuses écoles. Les villages de Molumbu, Nkolo, Bombala, Maboka, Bongembe, Nkombe et Botamba, tous situés dans un rayon de 168 km autour de Yumbi (à environ 300 km au nord-est de la capitale Kinshasa), ont été touchés par la tornade.

Des opérations d'aide d'urgence ont été lancées dès lundi matin, dont un pont aérien de quelque 800 tonnes de fournitures médicales distribuées par une alliance d'églises américaines de Kinshasa.

"Nous sommes en train de mobiliser des équipes de médecins spécialisés en traumatologie et en chirurgie. Mais nous devons aussi organiser la distribution d'eau potable, d'abris, de vivres et de médicaments, ainsi que la gestion des centres de soins," a indiqué M. Mashako Mamba.

"Nous avons un besoin urgent en vivres et en abris," a fait savoir un représentant du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, qui a confirmé les chiffres rapportés par le Ministre, ajoutant que d'autres agences onusiennes, telles que l'Organisation mondiale de la santé, le Fonds de l'ONU pour l'enfance, le Programme alimentaire mondial et l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture, étaient prêtes à envoyer de l'aide.

"Toutes les cultures ont été déracinées par les vents violents, et les inondations et l'insécurité alimentaire sont une menace," a poursuivi M. Mashako Mamba.

Selon les experts, c'est la première fois qu'une tornade de ce type est signalée dans la région de Yumbi. Vers la fin de 2002, des météorologues avaient prédit de fortes pluies avec des risques d'inondations pour le début de 2003 [consulter le bulletin d'IRIN "Government warns of December/January flooding" à l'adresse suivante: http://www.irinnews.org/report.asp?ReportID=31121]. Cette saison de tempêtes devrait durer jusqu'en mars.

Les fortes précipitations de cette année ont obligé les populations vivant à proximité des cours d'eau à quitter leurs habitations. Le déluge qui a frappé lundi quatre heures durant la ville de Kinshasa a inondé le Boulevard du 30 juin, l'une des principales artères de la capitale.

Yumbi, une ville d'environ 30 000 habitants proche de la frontière avec la République du Congo, est isolée et difficile d'accès, en dépit de sa situation le long du fleuve Congo. La ville la plus proche équipée d'infrastructures médicales même rudimentaires, Lokolela, se trouve à quelque 100 km de là.

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003