DR Congo

RDC: La MONUC lance des travaux d'adduction d'eau à l'hôpital de la Katuba

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Essome Alexandre/Monuc

Jamais l'adage « l'eau c'est la vie » n'a été si bien fondé. C'est en tout cas ce que pense le bourgmestre de la Katuba dont l'Hôpital de Référence disposera bientôt de près de cinq mètres cubes d'eau par jour.

C'était lors d'un lancement officiel, le 9 juillet 2005, de ces travaux d'adduction d'eau, des travaux financés par la MONUC dans le cadre de ses Projets à Impact Rapide (QIPS). Le bourgmestre de la Katuba, Muteb A. Mfwamb a souligné à cette occasion que «les femmes et les enfants seront les principaux bénéficiaires de ce projet, car ils figurent parmi les personnes les plus vulnérables.»

Les travaux ont été confiés à l'ONG «Ingénieurs Sans Frontières». Ils dureront cinq semaines et coûteront la somme totale de 6 000 Dollars US. Ils seront exécutés sous la supervision du Fond des Nations Unies pour la Population (FNUAP) qui aide cet hôpital depuis 2003 à travers plusieurs programmes. Superviseur des travaux, le FNUAP est aussi l'institution qui a porté le projet à la connaissance de la Section des affaires humanitaires de la MONUC à Lubumbashi. L'absence d'approvisionnement régulier d'eau de la REGIDESO a plaidé en faveur de la sélection du projet.

Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire Général de l'ONU, Ross Mountain qui a tenu à inaugurer le lancement des travaux, a eu l'occasion de toucher du doigt l'ampleur des problèmes humanitaires du Katanga. Lors de sa rencontre avec les représentants des agences de l'ONU et des ONG internationales basées à Lubumbashi, Ross Mountain a en effet constaté que non seulement les problèmes humanitaires de la province sont nombreux, mais qu'ils sont surtout mal connus des bailleurs de fonds internationaux. D'o=F9, a t-il insisté auprès des responsables des agences et ONG internationales, sur la nécessité de relayer régulièrement l'information à Kinshasa.

Ross Mountain a également profité de son séjour à Lubumbashi pour rencontrer le gouverneur de la province du Katanga, Kisula Ngoy à qui il a notamment fait part des démarches en cours au Conseil de sécurité des Nations Unies sur le détachement éventuel d'une brigade au Nord Katanga. Ce déploiement, s'il est approuvé par le Conseil de sécurité, permettra de calmer les foyers de tensions à l'approche des échéances électorales.