DR Congo

RDC : Formation des agents de la police nationale congolaise

Source
Published
Bilamekaso Tchagbele/Monuc

Dans le cadre des préparatifs des élections dans la province du Maniema, un programme de formation des agents de la police nationale a été conçu par les services de la division de la police civile de la Monuc (CIVPOL). Le programme intitulé «Programme minimum de recyclage des agents des unités territoriales de la police nationale congolaise» est articulé autour des 5 modules qui sont la déontologie policière, l'organisation de l'Etat, le rôle de la police dans le cadre de la sécurisation des élections, la notions de base de secourisme, et l'infractions à la loi sur l'identification et l'enrôlement des électeurs.

Le programme forme dans une première phase des officiers formateurs qui dans une deuxième, phase restituent les enseignements aux agents de la police chargés du travail sur le terrain.

Les sessions de formations sont exécutées dans les secteurs sous la coordination des officiers de la CIVPOL.

A Kindu dans le Maniema, la première phase a concerné 43 officiers dont 3 femmes venus de Kindu et des 7 territoires de la province. Pendant deux semaines au cours du mois de mars 2005, ces officiers ont appris d'abord comment planifier et animer une session de formation et ils ont ensuite suivi les enseignements sur les 5 modules cités plus haut.

La deuxième phase a commencé le 11 juillet 2005 à Kindu et dans les chefs lieux de territoires. Trois à quatre officiers formateurs congolais, assistés d'un moniteur de la CIVPOL, sont allés à Punia, Lubutu, Kibombo, Kabambare, Kalima, Kailo et Kasongo pour restituer les enseignements aux agents de la police.

Les enseignements sont théoriques et pratiques. La théorie porte sur les notions et l'organisation de l'Etat, les règles d'éthique de la profession et les différents types d'infractions qui peuvent avoir lieu durant le processus électoral. Dans la pratique, les policiers sont entraînés à la mise en ouvre des techniques élémentaires de service d'ordre et de sécurité liées aux élections. Il s'agit par exemple de la gestion des files d'attente, des opérations d'escorte, de la gestion d'un centre d'enrôlement ou d'un bureau de vote ainsi que de l'interpellation et la conduite d'un suspect. Les techniques et l'utilisation des moyens de rétablissement de l'ordre pendant les manifestations font également partie des exercices pratiqués au cours de la formation qui met aussi un accent sur les notions de droits de l'homme. La MONUC a contribué aussi à cette initiative en assurant le transport des formateurs de Kindu aux différents centres de formation à l'intérieur de la province.