DR Congo

RDC : Equateur - la CEI sensibilise les femmes sur le processus électoral

Source
Posted
Originally published
Samy Passalet/Monuc

Plus de 100 femmes membres d'organisations et d'associations féminines ont participé le 17 juin 2005, à une séance d'information et de sensibilisation organisée par la Commission Electorale Indépendante (CEI) à Mbandaka. Au menu de cette rencontre qui a eu lieu au siège de la CEI: l'implication des femmes dans le processus électoral.

Le coordonnateur intérimaire de la CEI/Equateur, Bometola Iselona accompagné du responsable de la section électorale de la MONUC, Agbokoussé Adjé, a situé avant tout l'objet de la rencontre: «Les femmes congolaises plus nombreuses que les hommes ont un grand rôle à jouer dans le processus électoral. A travers cette séance d'information nous voulons que les femmes véhiculent les messages de la CEI, car le train des élections est en marche». Un message bien reçu par l'assistance qui a tenu à souligner l'apport de la communauté internationale et de la MONUC dans son appui aux institutions de la transition pour que des élections libres et transparentes aient lieu en RDC.

S'appuyant sur la Constitution du pays qui accorde un quota de 30 aux femmes dans la répartition des postes politiques, les participantes ont exprimé leur volonté d'être réellement impliquées dans toutes les étapes du processus électoral. «Formez-nous aux procédures d'enregistrement, confiez-nous les mêmes tâches que les hommes dans le processus électoral pour que nous organisions les élections sans contestation». Cette exigence a suscité une réaction, somme toute satisfaisante de la part de la CEI. «Les femmes sont nos partenaires ; elles sont incontournables dans le processus électoral», a répondu le coordonnateur de la CEI.

Cette rencontre est intervenue une semaine après celle qui a regroupé la CEI et les partis politiques représentés à l'Equateur avec un message à la clé «le 30 juin sera la fête de l'indépendance et non une journée de violence».