DR Congo

RDC : Centre d'orientation pour la démobilisation des militaires

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Susana Gouveia & Samy Passalet/Monuc
Représentants de la MONUC, la Police Nationale Congolaise et la 3ème région Militaire ont effectué une visite, le mardi 26 juillet 2005, au Centre d'Orientation de BOKALA, situé à 10 Km de Mbandaka. Ce Centre érigé par la CONADER est destiné aux opérations de désarmement, démobilisation et réinsertion. But de la visite: voir les conditions de l'ouverture dudit centre en matière de sécurisation.

Cette délégation mixte a procédé à la visite du pavillon médicale, du mini Château d'eau, et de 45 tentes à bâche qui sont fixées pour accueillir chaque semaine 750 militaires et ex-soldats en vue de leur démobilisation, ainsi que la dizaine des latrines et la citerne d'eau dont le fonctionnement est conditionné par l'arrivé de la motopompe. «Tout est fin prêt pour l'ouverture du Centre, dans un bref délai. Nous attendons la literie, la motopompe, les kits de la réinsertion et autres objets de premières nécessités qui arriveront dans les prochains jours à bord d'un bateau qui a déjà quitté Kinshasa pour Mbandaka», rapporte un membre de la Commission Nationale de Désarmement, de Démobilisation et de Réinsertion (CONADER), à la délégation mixte.

Le Centre d'orientation permettra l'identification, la vérification et l'orientation des ex-miliciens. Une alternative vient se greffer à travers cette mission: les éléments qui seront admis dans ce centre doivent choisir entre réintégrer la vie civile ou être réinsérés dans l'armée pour le brassage. Le processus qui est totalement volontaire exclu les enfants moins de 18 ans. Les ex-miliciens atteints par la limite d'âge, par des maladies chroniques ainsi que les handicapés, doivent quitter définitivement l'armée pour une réinsertion sociale.

La réintégration sociale pour ceux qui ont choisi cette option, constitue la dernière phase de ce Projet ambitieux. Ils recevront, au moment du départ du Centre d'Orientation, les kits composés des casseroles, jeux de cuillères, filets de sécurité avec 110 dollars US pour le supplément de transport, la ration alimentaire et l'installation dans les communautés d'accueil. Le Chargé de logistique de la CONADER à Mbandaka, Naiya Becken, a souligné que des dispositions sont prises pour permettre aux démobilisés de se prendre en charge sans beaucoup de heurts et de difficultés. «Les démobilisés doivent recevoir 25 dollars tous les mois pendant leur encadrement par les ONGs qui dure 12 mois. Toutes les techniques sont mises à profit pour qu'ils fassent des activités génératrices de revenus profitables à leurs familles et leurs communautés», a t-il déclaré.

Financé par la Communauté International et administré par la Banque Mondiale, le processus de démobilisation s'inscrit dans les efforts de paix et réconciliation nationale que mène la MONUC en RDC.