DR Congo

RDC: Caritas Congo engagée dans la réinsertion socio-économique des combattants dans les Bases de Kitona et Kamina

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Kinshasa, le 04 mars 2016 (caritasdev.cd) : « Actuellement, Caritas Congo est en train de piloter le programme de renforcement des capacités des ex-combattants qui se retrouvent actuellement dans les bases militaires de Kitona et Kamina. Particulièrement, nous accompagnons la formation qualifiante de 1.166 ex-combattants, hommes et femmes confondues », a indiqué Mr Guezing Kizinga, Chargé de programme/Urgences à la Caritas Congo.

Des résultats prometteurs

422 ex-combattants se trouvent dans la base de Kitona et 744 autres dans celle de Kamina. Ils sont repartis dans 3 filières : la coiffure et l’esthétique, la coupe et couture ainsi que la boulangerie.

Les premiers résultats indiquent que 579 ex-combattants ont été formés en coiffure et esthétique (dont 362 à Kamina et 217 à Kitona). 411 autres ont été formés en Coupe et Couture (dont 251 à Kamina et 45 à Kitona). Enfin, la Boulangerie occupe 176, dont 131 à Kamina et 45 à Kitona. Tous ont suivi une formation qualifiante en vue de leur réintégration socio-économique.

Ces activités sont réalisés conformément à un projet intitulé « formations professionnelles de 1.166 ex-combattants sur les activités génératrices des revenus et à la formation à l’emploi dans les CPR (Centre de Préparation à la Réintégration) de Kitona et Kamina. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme national de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR III). Il vise à contribuer à stabiliser la situation de la sécurité dans l’Est de la RDC par le biais du désarmement et de la réintégration des groupes armés congolais nationaux restants.

De manière spécifique, il est question d’assurer aux ex-combattants une formation qualifiante en vue de leur réintégration socio-économique. Avec le financement du Gouvernement Congolais et de la Banque Mondiale, par le biais de l’UEPN DDR pour la mise en œuvre du Programme DDR III, à travers la composante pré-réintégration, la Caritas Congo ASBL entend contribuer à la prévention et la réduction des risques de retour à la violence ou instabilité à l’Est de la RDC en organisant les formations qualifiantes en faveur des ex combattants.

Pour rappel, Caritas est un partenaire du gouvernement congolais dans le processus de consolidation de la paix. Elle est engagée dans ce processus depuis le début dudit programme en 2005 au Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Province Orientale, Kasaï occidental, Kasaï oriental et Katanga. Dans l’ensemble, Caritas Congo Asbl a encadré environ 25.000 ex-combattants.

Rachel Ntita (Stagiaire)