DR Congo

RDC : Caritas Congo Asbl en campagne pour la vaccination contre la Covid-19 dans les paroisses, Structures et Centres de Santé Catholiques à Kinshasa

Kinshasa, le 19 août 2022 (caritasdev.cd) : « L’une des solutions majeures pour freiner l’évolution de la pandémie de Covid-19 est la vaccination. Malheureusement, la couverture vaccinale par rapport à cette pathologie reste très faible dans notre pays, particulièrement dans la Ville province de Kinshasa, avec moins de 5% de personnes complétement vaccinées (...). C’est ainsi que, voulant s’attaquer à ce défi, Caritas Congo Asbl et le BDOM Kinshasa, le service médical de l’Archidiocèse de Kinshasa, ont décidé, sous les bons offices du Cardinal Ambongo, Archevêque métropolitain de Kinshasa, de se mettre ensemble pour appuyer le Gouvernement congolais dans l’intensification de la communication en faveur de la vaccination contre la Covid-19, de façon à emmener la communauté à se faire vacciner », a indiqué Monsieur l’Abbé Aloïs Konde, Directeur du Centre Pastoral Lindonge. C’est en ce lieu qu’il a lancé vendredi 19 août 2022 les activités de vaccination contre la Covid-19 dans les paroisses, Structures et centres de santé de l’Eglise Catholique à Kinshasa, au nom du Cardinal Ambongo.

Cette cérémonie a été rehaussée de la présence du Chef de Division Provinciale de la Santé et de plusieurs partenaires techniques et financiers, des Médecins-Chefs de Zones de Santé, du Personnel de la Caritas Congo Asbl et du Bureau Diocésain des Œuvres Médicales (BDOM) Kinshasa. Passant de la théorie à la pratique, plusieurs participants à ce lancement se sont faits vacciner, y compris des journalistes venus couvrir cet évènement.

« Ils ont sollicité et obtenu le financement de la Banque Mondiale, à travers l’Unité de Gestion du Programme de Développement du Système de la Santé (UG-PDSS), que nous remercions vivement », a ajouté Mr l’Abbé Aloïs Konde. « Tout en comptant sur la bénédiction de Tata Cardinal pour la réussite de ce projet, je souhaite plein succès aux activités de Caritas pour la communication et la vaccination contre la Covid-19 dans la Ville de Kinshasa », a déclaré pour sa part le Chef de Projet Covid-19 à l’UG-PDSS, Dr Jean-Pierre Lokonga, au nom de son Coordonnateur national, Dr Dominique Baabo.

Défi à relever : vacciner 1.500.000 personnes à Kinshasa

Au nom de la Coordination Technique Nationale de la vaccination contre la Covid-19, son Chargé de Communication, le Professeur Célestin Manianga, a remercié l’Eglise catholique, à travers Caritas pour le succès éclatant déjà remporté dans la lutte contre les maladies, à travers son Réseau des Bureaux Diocésains des Œuvres Médicales (BDOM) et différentes institutions de formations médicales à la fois conventionnées catholiques et privées appartenant à l’Eglise catholique, ainsi que les actions variées dans ses domaines d’intervention ; Urgences, Santé, Développement durable et le renforcement des capacités. L’orateur a relevé que malgré une diminution sensible de l’incidence des cas de Covid-19 constatée jusqu’au mois de mars 2022, la RDC demeure sous la menace de nouvelles vagues et éventuels nouveaux variants de cette pandémie.

Pour prévenir toute émergence de nouveaux cas, le Ministre de la Santé, Hygiène et Prévention, avec l’appui des Partenaires, a développé un plan national d’accélération de la vaccination contre la Covid-19. « Ce plan cible à atteindre 30% de la population âgée de 18 ans et plus, d’ici décembre 2022 », a-t-il souligné. Depuis la déclaration de la Covid-19 en RDC, en mars 2020, le cumul au niveau national est de 92.587 cas, avec 1.396 décès.

C’est dans ce contexte que Caritas Congo Asbl a été sélectionnée, vus ses atouts, pour assurer, avec le BDOM Kinshasa, la vaccination de 1.500.000 personnes dans la ville de Kinshasa, dans une durée de six mois : et cela, en ciblant essentiellement les paroisses, Communautés Ecclésiales Vivantes de Base (CEVB), les Universités, écoles, Groupes et mouvements catholiques. Son Secrétaire Exécutif, Mr Boniface Nakwagelwi ata Deagbo, s’est dit conscient de la délicatesse de cette mission, en sa qualité de partenaire privilégié du Gouvernement congolais, particulièrement du Ministère de la Santé. « Financé par la Banque Mondiale , à travers l’UG-PDSS, ce projet sera réalisé en collaboration avec le Bureau Diocésain des Œuvres Médicales de l’Archidiocèse de Kinshasa. Il a comme objectif général de contribuer à la réduction de la morbidité et la mortalité liées à la Covid19 et renforcer la résilience du système de santé face aux épidémies, afin d’atteindre en six mois les 1.500.000 personnes supplémentaires vaccinées dans la ville province de Kinshasa », a-t-il précisé. Pour cela, Caritas Congo Asbl agira sur deux axes : l’intensification de la sensibilisation en s’appuyant sur les structures Catholiques, et l’amélioration de l’offre de service au niveau des sites de vaccination en stratégies fixe (dans les Etablissements des soins) et avancée (dans les paroisses, CEVB, universités, etc.). Il a exprimé sa gratitude à toutes les parties prenantes à ce projet, tout en invitant chaque citoyen à jouer au sensibilisateur pour réussir ensemble le pari salvateur de se protéger et de protéger son entourage contre cette pandémie.

Guy-Marin Kamandji