DR Congo

RDC : Alain Le Roy insiste sur la nécessité de déployer des troupes additionnelles

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Ecouter les nouvelles

Le Secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix a exposé ce mardi la situation volatile dans l'Est de la République démocratique du Congo, où il a lui-même eu à séjourner jusqu'à la fin de la semaine dernière.

Alain Le Roy a pressé les quinze de mettre tout en œuvre pour procéder au déploiement de troupes additionnelles en RDC pour renforcer l'effectif des casques bleus de la MONUC.

Dans le Nord-Kivu où les combats continuent de faire rage, les soldats de la paix restent mobilisés en dépit de leur sous-effectif, a précisé le patron des opérations de maintien de la paix.Il a assuré cependant que les casques bleus de la MONUC agiront sous le chapitre 7 des Nations Unies pour protéger les civils des violences dont ils sont victimes. Il s'est à ce sujet voulu plus que clair, affirmant que les éléments de la MONUC n'hésiteront pas à faire usage de leurs armes, si les populations dont ils ont la protection, se trouvaient en danger imminent.

Alain le Roy a insisté sur l'insuffisance des troupes dans le Nord-Kivu où 10.000 éléments sont déployés à l'heure actuelle pour une région forte de 10 Millions d'âmes soit 10 casques bleus pour 1000 habitants. Il a ajouté que les casques bleus ont besoin pour remplir pleinement leur mission dans l'est de la RDC, de plus de plus de troupes mobiles et d'un deuxième bataillon d'infanterie.

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix s'est réjouit de ce que les membres du conseil dans leur ensemble, aient appuyé sa proposition. Alain Leroy a par ailleurs annoncé que le rapport de Ban Ki-moon sur la situation en RDC devrait être publié la semaine prochaine, après quoi le Conseil de sécurité se prononcerait sur cette requête.

(Mise en perspectives Martial Assème )