RD Congo/Sud-Kivu : Les acteurs humanitaires se mobilisent pour assister les déplacés à Minova

Suite aux affrontements au Nord-Kivu entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et le groupe rebelle du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), quelque 6.000 personnes ont trouvé refuge dans la cité de Minova, en territoire de Kalehe, situé à 150km au nord de Bukavu. Ces déplacés récents ont besoin d'une assistance d'urgence, signale-t-on.

C'est pourquoi les humanitaires se sont mobilisés aujourd'hui pour leur apporter une assistance en vivres et non vivres. Plusieurs Organisations non gouvernementales humanitaires internationales impliquées ont quitté Bukavu ce matin, pour Minova. Selon l'agence de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), la plupart de ces quelque 6 mille déplacés inventoriés dans la région viennent du Nord-Kivu.

Pour l'instant, l'assistance est organisée sur l'axe Kalungu-Minova o=F9 l'on a enregistré environ 6.200 ménages de déplacés ces derniers mois, suite aux affrontements dans le Nord Kivu. Les déplacés se trouvent aussi bien sur les sites de regroupement que dans les familles d'accueil.

La nouvelle intervention concerne l'assistance en vivres fournis par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) qui compte les assister pendant trois mois. Les déplacés reçoivent aussi une assistance en non vivres constitués de kits de cuisine, de couvertures, de bâches et de savons. Dans le domaine médical, des interventions par rapport à l'eau et à l'assainissement sont aussi prévues.