DR Congo + 1 more

RD Congo/Nyamilima : insécurité, les FDLR procèdent à 4 enlèvements en une semaine

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Nord Kivu | Samedi 12 Décembre 2009 à 13:42:04

Au moins quatre habitants ont été enlevés ces 7 derniers jours par les hommes en arme dans la localité de Nyamilima, à plus de 100 kilomètres au nord-est de Goma, en territoire de Rutshuru. Selon les sources administratives et policières sur place, les ravisseurs, identifiés comme des rebelles FDLR exigent une rançon de 300 à plus de 1000 dollars américains aux familles des victimes pour obtenir leur libération. D'autres habitants enlevés demeurent disparus, rapporte radiookapi.net

Hier vendredi, un jeune homme de 20 ans et une femme ont été enlevés dans les champs de riz pendant la journée au quartier Kinyana. Les deux restent jusque là introuvables.

D'après le chef de localité et les sources de la police à Nyamilima, jeudi dernier, un enseignant de la 4ème primaire de l'E.P Nyamitwitwi a été enlevé, à son école, par deux FDLR armés, aux environs de 12 heures. Les ravisseurs ont laissé leur numéro de contact à l'école à travers lequel ils ont exigé, plus tard, à la famille de la victime, une rançon de 1200 dollars pour sa libération.

Selon la même source, il y a une semaine, un autre homme d'environ 70 ans a été enlevé à Kamusenga. Sa famille a obtenu sa libération après avoir envoyé 300 dollars américains à ses ravisseurs, les FDLR.

Les casques bleus de la Monuc basés à Nyamilima et les autorités locales se sont déjà investis dans ce dossier, mais en vain jusque-là. Pendant ce temps, la population de Nyamilima a peur d'accéder à ses champs en brousse. Elle demande l'implication du gouvernement dans ce dossier.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi